Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Flavius Honorius

samedi 11 juillet 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 2 septembre 2011).

Flavius Honorius (384-423)

Empereur d’Occident de 395 à 423

Solidus (monnaie romaine d'or) représentant Flavius Honorius.Né à Constantinople, second fils de Théodose 1er, et d’Aelia Flacilla, frère cadet d’Arcadius.

il n’avait que 11 ans à la mort de son père en 395 et devint le premier monarque de l’Empire romain d’Occident. L’Empire romain fut alors partagé. Honorius reçut l’Occident et son frère Arcadius régna en Orient.

Son père avant sa mort chargea Stilicon, général d’origine vandale [1], époux d’une de ses cousines, Serena, nièce de Théodose 1er, de veiller sur les deux frères. Ce dernier maria ses 2 filles à Honorius. Habile général, celui-ci réussit à contenir les barbares,

Il a à 2 reprises, sauvé le trône d’Honorius des invasions germaniques par ses victoires militaires de Pollenza en 402 [2] sur Alaric 1er et de Fiesole en 406 [3] sur les Ostrogoths [4] de Radagaise. C’est lui qui décida de transférer la capitale à Ravenne [5], protégée par une ceinture de marécages, où Honorius installa son palais, sa cour et son administration.

En 408 une coalition se forma contre Stilicon au sein de l’armée romaine inquiète des recrutements massifs de mercenaires barbares et reprochant à ce dernier de n’avoir pas réussi à protéger la Gaule de l’invasion des Vandales et des Suèves [6] en 406-408. Il est assassiné avec sa famille sur ordre d’Honorius le 23 août 408 et remplacé comme préfet du prétoire par Olympius .

Les années suivantes virent l’invasion de la Gaule, puis la prise de Rome par Alaric en 410. Un instant l’autorité impériale parut pouvoir se rétablir, après la mort d’Alaric, grâce à l’action énergique de Constance, nouveau généralissime et époux de la demi-sœur de l’empereur, Placidia, puis co-empereur avec Honorius. Mais la mort de constance en septembre 421 laissa Honorius impuissant en face des nouvelles invasions barbares.

Il fut confronté à un grand nombre d’usurpations comme celles de Jovin , Priscus Attale, en 409-410, Maxime, en 409-411 et surtout celle de Constantin III en 407-411. Le général Flavius Constantius tente un ultime sursaut et réduit Constantin III à Arles puis l’autre usurpateur Maxime en 411. Il chasse de Gaule vers 414-415 Athaulf, le successeur d’Alaric 1er à la tête des Wisigoths [7], et épouse vers 415 Galla Placidia, veuve d’Athaulf et sœur d’Honorius. Il se fait proclamer Auguste en février 421, sous le nom de Constance III, mais Théodose II ne le reconnaît pas, et un conflit va s’ouvrir entre les deux empires, lorsque Constance III meurt en septembre 421.

Honorius meurt le 15 août 423. Théodose II aurait voulu rétablir l’unité impériale, mais face à l’usurpation de Jean en 423-425, il se résigne à couronner comme César en 424, puis comme Auguste en 425 le neveu d’Honorius, Valentinien III, fils de Galla Placidia et de Constance III.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Empereurs romains/ Honorius (Flavius honorius)/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 649

Notes

[1] Les Vandales sont un peuple germanique oriental. Ils conquirent successivement la Gaule, la Galice et la Bétique (sud de l’Espagne), l’Afrique du Nord et les îles de la Méditerranée occidentale lors des Grandes invasions, au 5ème siècle. Ils fondèrent également le « royaume vandale d’Afrique » (439–534) dont la capitale fut Carthage.

[2] La bataille de Pollentia doit être considérée comme la tentative des Romains commandés par Stilicon d’éloigner de l’Italie les Wisigoths d’Alaric 1er après le saccage des villes de la plaine du Pô et du siège de Milan. De la Rhétie, Stilicon rentre avec des renforts libérer Milan du siège d’Alaric qui se dirige alors sur Asti. Les Wisigoths sont rejoints par l’armée romaine à proximité de Pollentia et battus.

[3] FIESOLE Ville d’Italie, en Toscane (province de Florence). Victoire des troupes de l’empire romain d’Occident, renforcées de contingents gaulois, commandées par le Vandale Stilicon, général de l’empereur Flavius Honorius, sur les Ostrogoths de Radagaise en août 406. Radagaise fut pris et décapité.

[4] Les Ostrogoths étaient une des deux fractions des Goths, peuple germanique venu des confins de la Baltique et établi au 4ème siècle en Ukraine et en Russie méridionale, au nord de la mer Noire, l’autre fraction étant celle des Wisigoths. Ils jouèrent un rôle considérable dans les événements de la fin de l’Empire romain.

[5] Ravenne est une ville italienne de la province de Ravenne en Émilie-Romagne. Elle est considérée comme la capitale mondiale de la mosaïque.

[6] Les Suèves sont un vaste groupe de peuples germaniques, mentionnés pour la première fois par César dans le cadre de la guerre contre Arioviste en 58 av. jc. Ils participent aux Grandes invasions de la fin de l’Empire romain et laissent de nombreuses empreintes géohistoriques. Suivant les Vandales, une partie d’entre eux traverse la Gaule jusqu’en Espagne et fonde un royaume dans l’actuelle Galice qui perdure de 410 à 584. Ils ont laissé leur nom générique à la Souabe.

[7] Les Wisigoths ou Tervinges étaient un peuple germanique issu des Goths. Les Wisigoths sont ceux qui, migrant depuis la région de la mer Noire, s’installèrent vers 270-275 dans la province romaine abandonnée de Dacie (actuelle Roumanie), au sein de l’Empire romain, alors que les Ostrogoths s’installèrent, pour leur part, en Sarmatie (actuelle Ukraine). Les Wisigoths migrèrent à nouveau vers l’ouest dès 376 et vécurent au sein de l’Empire romain d’Occident, en Hispanie et en Aquitaine.