Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Pandore

lundi 18 janvier 2021, par ljallamion

Pandore Personnage de la mythologie grecque

Elle est la première femme. Déesse de la terre qui préside à la fécondité .   Hésiode fournit dans Les Travaux et les Jours la plus ancienne et la plus complète version connue du mythe de Pandore.

Il raconte au début de son œuvre que Pandore fut créée sur l’ordre de Zeus qui voulait se venger des hommes pour le vol du feu par Prométhée. Elle fut ainsi fabriquée dans de l’argile et de l’eau par Héphaïstos ; Athéna lui donna ensuite la vie, lui apprit l’habileté manuelle elle lui apprit entre autres l’art du tissage et l’habilla ; Aphrodite lui donna la beauté ; Apollon lui donna le talent musical, Hermès lui apprit le mensonge et l’art de la persuasion et lui donna la curiosité ; enfin Héra lui donna la jalousie.   Zeus offrit la main de Pandore à Épiméthée, frère de Prométhée. Bien qu’il eût promis à Prométhée de refuser les cadeaux venant de Zeus, Épiméthée accepta Pandore. Pandore apporta dans ses bagages une boîte mystérieuse que Zeus lui interdit d’ouvrir. Celle-ci contenait tous les maux de l’humanité, notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, l’Orgueil ainsi que l’Espérance.   Une fois installée comme épouse, Pandore céda à la curiosité qu’Hermès lui avait donnée et ouvrit la boîte, libérant ainsi les maux qui y étaient contenus. Elle voulut refermer la boîte pour les retenir ; hélas, il était trop tard ! Seule l’Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée. La boîte qu’elle ouvrit se nomma alors Boîte de Pandore.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Patrick Kaplanian, Mythes grecs d’origine, vol. I : Prométhée et Pandore, éd. L’entreligne, Paris, 2011