Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hersé

samedi 12 juin 2021, par ljallamion

Hersé

Personnage de la mythologie grecque

Fille de Cécrops, premier roi d’Athènes [1]. Elle est prêtresse du plus ancien sanctuaire de l’Acropole d’Athènes, l’Érechthéion [2], avec ses deux sœurs, Aglaure et Pandrose. Elle est présente, lorsque Aglaure ouvre le panier contenant l’enfant Érichthonios. Elle eut deux fils du dieu Hermès, Céphale et Céryx . Elle a également un frère nommé Érysichton .

Un jour, Hermès arrive au palais de Cécrops, car il est épris d’Hersé. En chemin, il rencontre Aglaure, à qui il offre une somme d’argent en échange de sa coopération. Cependant, Athéna demande à l’Envie de répandre la jalousie chez Aglaure.

Celle-ci décide alors de revenir sur cet accord et d’empêcher Hermès d’entrer, car sa chambre était un passage obligé pour pénétrer chez Hersé. Celui-ci la transforme alors en statue de pierre afin de pouvoir vivre son idylle. De cette union naîtront Céphale et Céryx.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Hersé/ Portail de la mythologie grecque/ Mortel de la mythologie grecque

Notes

[1] Athènes a été habitée sans interruption pendant au moins 3 000 ans. Au 1er millénaire av. jc, elle est devenue une des principales villes de la Grèce antique et ses accomplissements culturels durant le 5ème siècle av. jc ont créé les bases de la civilisation européenne.

[2] L’Érechthéion est un ancien temple grec d’ordre ionique situé sur l’acropole d’Athènes, au nord du Parthénon. C’est le dernier monument érigé sur l’Acropole avant la fin du 5ème siècle av. jc et il est renommé pour son architecture à la fois élégante et inhabituelle. Il remplace le temple archaïque d’Athéna Polias qui se trouvait entre le Parthénon et l’emplacement actuel et qui fut détruit par les Perses en 480 av. jc lors des guerres médiques. Il est situé à l’emplacement de l’Acropole primitive et regroupait certaines des reliques les plus anciennes et les plus sacrées des Athéniens ; c’est à cet endroit qu’eut lieu la dispute entre Athéna et Poséidon.