Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Aelia Verina dite Vérine

Aelia Verina dite Vérine

dimanche 27 avril 2014 (Date de rédaction antérieure : 1er septembre 2011).

Aelia Verina dit Vérine (morte en 484)

Épouse de l’empereur byzantin Léon 1er et belle-mère de Zénon. Elle illustre parfaitement ce 5ème siècle où les femmes de la famille impériale, comme Pulchérie ouEudoxie 20 ans plus tôt, jouaient un rôle considérable dans les intrigues politiques qui déchiraient la cour de Constantinople.

À la mort de Léon 1er, en janvier 474, elle soutient son gendre Zénon, mari de sa fille Ariane, qui devint le régent de l’empire pour son propre fils Léon II, âgé de 4 ans. Mais à la mort de celui-ci, en novembre 474, elle se retourne contre lui et soutient l’usurpation de son propre frère, Basiliscus en 475. En 476 elle se réconcilia avec Zénon qui renversa Basiliscus et s’en débarrassa en le faisant probablement mourir de faim ainsi que sa famille.

Elle fut impliquée dans un autre complot en 483 avec un général longtemps proche de Zénon, Illus, mais qui reprochait à l’empereur ses sympathies monophysites. Les 2 conjurés proclamèrent empereur Léontios, mais la rébellion fut un échec et ils furent contraints de se réfugier dans la forteresse de Papirius, en Isaurie [1].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Vérine/ Portail du monde byzantin/ Impératrice byzantine

Notes

[1] L’Isaurie est une ancienne région d’Asie Mineure, située entre la Phrygie au nord, la Cilicie au sud, la Lycaonie à l’est et la Pisidie à l’ouest. Elle était située sur ce qui forme maintenant les monts Taurus en Turquie. Région rebelle à l’autorité grecque d’Alexandre le Grand, des Séleucides et du royaume de Pergame, l’Isaurie est conquise en 76 av jc par le Romain Publius Servilius Vatia Isauricus et fut définitivement incorporée à l’Empire romain en 279/280, sous Probus. Héritée par l’Empire byzantin, dont elle devient une région frontalière avec le monde musulman, elle est le berceau des empereurs byzantins Zénon et Léon III. Elle est conquise par les Turcs Seldjoukides au 11ème siècle et fait successivement partie des sultanats de Roum, de Karaman et de l’Empire ottoman.