Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Olof de Suède ou Olof III Skötkonung

Olof de Suède ou Olof III Skötkonung

samedi 2 juillet 2016

Olof de Suède ou Olof III Skötkonung (980-1022)

Premier roi chrétien de Suède

Fils de Erik Segersäll et de Sigrid Storråda, son surnom pourrait signifier « roi au berceau ».

Il a une vingtaine d’années lorsqu’il succède à son père en 995. La même année, il donne refuge dans ses états à son beau-frère, le jarl de Hladir [1] Éric Håkonsson qui a dû abandonner la Norvège au roi Olaf Tryggvason.

Peu après le remariage de sa mère avec le roi Sven Barbe Fourchue, il scelle la réconciliation de la Suède avec le Danemark. En 1000, allié à Sven et Erik, Olof l’emporte sur Olaf Tryggvason à la bataille de Svöldr. Le Norvégien y trouve la mort et son royaume est partagé entre les vainqueurs.

On estime aussi que c’est du règne d’Olof que date la suprématie suédoise sur le Götaland [2], région plus sensible à l’avancée du christianisme que celle d’Uppsala [3].

Selon la légende, Olof y fut baptisé dans la source de Husaby [4] en 1008 par l’évêque anglais Siegfried de Suède .

Olof avait toutefois conclu un accord de statu quo avec ses peuples prévoyant le maintien du culte païen à Uppsala avec le grand sacrifice du mois de goi [5] ainsi que l’implantation à Skara au Västergötland [6] d’un évêché créé vers 1013 par Unwam archevêque de Hambourg-Brême [7] en faveur de Thurgot.

C’est également Olof qui a frappé les premières pièces suédoises, portant son effigie, à Sigtuna [8] pendant les années 990. Dans la mémoire populaire, le roi Olof laissa enfin le souvenir d’avoir été le premier à instituer la perception d’un impôt régulier.

En 1015, Olaf Haraldsson, un viking de sang royal qu’Olof a déjà eu à combattre, s’impose à son tour sur le trône de Norvège. C’est le futur Saint Olaf. Olof Skötkonung va d’abord lutter contre lui mais ses sujets eux-mêmes vont bientôt l’obliger à traiter.

Olof avait pris d’abord comme concubine Edla, la fille du Jarl de Vindland. Il épousa ensuite en union légitime la fille d’un prince des Abodrites [9] du Mecklembourg [10] connue seulement sous le nom scandinave d’ Estrid

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Lucien Musset, Les Peuples scandinaves au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France,‎ 1951,

Notes

[1] Les jarls de Lade (ou jarls de Hlaðir) étaient une dynastie de seigneurs norvégiens. Leur influence s’étend du 9ème siècle au 11ème siècle. Ils étaient implantés dans la localité de Lade (dans la ville actuelle de Trondheim), sur les rives du Trondheimsfjord. Leur domaine couvrait le Trøndelag et le Hålogaland.

[2] Le Götaland est la plus méridionale des trois grandes régions historiques (landsdelar ou huvudområden) de Suède. Les deux autres grandes régions historiques sont le Svealand et le Norrland.

[3] Uppsala, en français Upsal, est une ville de Suède située à 70 kilomètres au nord de Stockholm, en Uppland, célèbre pour sa prestigieuse université, la plus ancienne de Scandinavie. Elle est située au bout d’un fjärd (« baie ») du lac Mälar. La rivière Fyrisån traverse le centre de la ville.

[4] dans la province de Västergötland

[5] mi-février/mi-mars

[6] Västergötland, dans le sud-ouest de la Suède, entre les grands lacs de Vänern et de Vättern est une des 25 provinces historiques de Suède.

[7] En 831, le pape Grégoire IV nomme comme premier archevêque de Hambourg le bénédictin Anschaire. Après la conquête de Hambourg par les Vikings en 845, l’archidiocèse est uni in persona episcopi au diocèse de Brême, fondé depuis 787 comme diocèse suffragant de l’archidiocèse de Cologne. De 948 à 1050, le territoire de l’archidiocèse est réduit : en 948, pour l’érection des diocèses de Århus, Ribe et de Schleswig ; en 952, pour celle du diocèse d’Oldenbourg ; en 988, pour celle du diocèse d’Odense ; en 988, pour celle du diocèse de Meclembourg ; et, en 1050, pour celle du diocèse de Ratzebourg. À partir de 1072, le siège de l’archidiocèse est transféré de Hambourg à Brême, qui du coup est élevé au rang d’archidiocèse.

[8] Sigtuna est une ville de Suède, située à 50 kilomètres au nord de Stockholm. Elle fait partie de la commune de Sigtuna, dont le siège se situe à Märsta. Bien que ce soit de nos jours une petite ville sans grand rayonnement, elle a joué un très grand rôle dans l’histoire de la Suède. C’est à Sigtuna qu’on trouve la plus grande concentration en runes au monde. Pendant deux siècles et demi elle fut l’une des plus importantes villes de Suède, étant un haut lieu du commerce et de la royauté.

[9] Les Abodrites sont une confédération tribale slave établie au 6ème siècle dans les régions connues aujourd’hui sous le nom de Holstein et de Mecklembourg, au Nord-Est de l’Allemagne. Sa capitale est Luibice, l’actuelle Lübeck. À partir de 1147, les Abodrites deviennent la cible de croisades avant d’être intégrés au Saint-Empire romain germanique en 1164.

[10] Le Mecklembourg, en allemand Mecklenburg, est une région de l’Allemagne septentrionale, comprise entre la mer Baltique, la Recknitz, la Trebel, l’Elbe, la Basse-Saxe et le Holstein.