Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Olaf Tryggvason dit Olaf 1er de Norvège

Olaf Tryggvason dit Olaf 1er de Norvège

mardi 28 octobre 2014

Olaf Tryggvason dit Olaf 1er de Norvège (vers 963/964-1000)

Roi de Norvège de 995 à 1000

Fils posthume de Tryggve Olafsson , roi du Viken [1], et l’arrière-petit-fils de Harald à la belle chevelure , premier roi de Norvège.

Olaf grandit à l’étranger, esclave en Estonie, guerrier en Russie, il devient ensuite un viking redouté en Baltique puis dans les Iles britanniques où il combat l’Ealdorman [2] Byrhtnoth d’Essex en 991 et participe à l’attaque de Londres en 994.

Après avoir quitté Novgorod, Olaf pille différents établissements et ports avec succès. En 982, il est pris dans une tempête et aborde au Wendland [3] où il rencontre la reine Geira , fille du roi Burislav . Elle gouverne alors la partie du Wendland où Olaf a atterri et lui offre, ainsi qu’à ses hommes, d’y passer l’hiver. Olaf accepte et après avoir courtisé la reine, tous 2 se marient. Olaf commence alors à recouvrer, au nom de Geira, les taxes que certains barons refusent de lui payer. Après plusieurs campagnes victorieuses, il recommence ses expéditions, notamment en Scanie [4] et au Gotland [5].

Après 3 années passées en Wendland, sa femme Geira tombe malade et meurt. Il ressent tant de chagrin de cette perte qu’il ne supporte plus de rester en Wendland et reprend sa vie de pillages en 984. Il se déplace de Frise jusqu’aux Hébrides, avant de débarquer, après 4 années, aux îles Scilly [6].

En 988, Olaf navigue vers l’Angleterre. Il assiste alors à un thing [7] convoqué par la reine Gyda, sœur du roi de Dublin, Olaf Cuaran ou Olaf Kvaran . Veuve d’un earl [8] local, elle cherche un nouveau mari. De nombreux hommes de valeur se présentent mais Gyda remarque Olaf, en dépit du fait qu’il porte ses habits de voyage quand les autres ont revêtu leurs plus beaux habits, et lui demande de l’épouser. Un autre homme du nom d’Alfvine, qui avait demandé auparavant la main de Gyda sans succès, proteste et provoque Olaf et ses hommes pour un duel selon la tradition scandinave, le holmgang [9]. Olaf et ses hommes combattent l’équipage d’Alfvine et gagnent le combat, sans faire un seul mort. Alfvine est envoyé en exil avec interdiction de revenir. Gyda et Olaf se marient. Ils passent leur temps entre l’Irlande et l’Angleterre.

Baptisé en 994 en Angleterre avec comme parrain le roi Ethelred II d’Angleterre, il renonce à la piraterie.

En 995, après le meurtre du jar [10] Håkon Sigurdsson , il s’empare de la Norvège et entreprend la christianisation forcée du pays, rencontrant beaucoup de résistance. Son autorité en la matière se fera sentir loin dans les pays d’influence norvégienne, Orcades [11], îles Féroé [12], Islande et même Groenland. Olaf joue un rôle important dans la conversion des Vikings au christianisme. On lui attribue la construction de la première église de Norvège, en 995, et la fondation de la ville de Trondheim [13]. Une statue d’Olaf se trouve sur la place centrale de la ville.

En 997, Olaf fonde sa capitale, Nidaros [14]. Le site est idéal, situé à l’embouchure de la rivière Nid qui serpente avant de se jeter dans le fjord, en créant une péninsule facile à défendre contre les agressions.

Olaf continue d’encourager la propagation du christianisme dans son royaume tout au long de son règne.

Il convainc Leif Ericson , fils d’ Érik le Rouge , le découvreur du Groenland, venu se présenter à lui, de se faire baptiser et d’emmener un prêtre à son retour, afin d’encourager la conversion du reste de sa famille.

Olaf permet également la propagation du christianisme dans les Orcades, qui sont à l’époque sous l’autorité de la Norvège.

Il se fâche avec le roi Sven 1er de Danemark en épousant sa sœur Thyre, qui s’était enfuie d’auprès de son païen de mari, le roi Burislav, en opposition à la volonté de son frère.

Alors que ses deux précédentes femmes, Geira et Gyda avaient apporté à Olaf richesse et chance, Thyre cause sa perte selon les sagas. Elle l’entraîne en l’an 1000 dans une expédition visant à arracher des terres à Burislav.

En 1000, une coalition réunissant Olof Skötkonung de Suède, Sven 1er de Danemark et des opposants norvégiens menés par Erik de Hladir dit Éric Håkonsson mettront fin à son règne à la bataille navale de Svolder [15] le 9 septembre 1000.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Olaf Ier de Norvège/ Portail de la Norvège/ Monarques de Norvège

Notes

[1] Vingulmark et Ranrike

[2] Un ealdorman est la personne qui dirige un comté dans l’Angleterre anglo-saxonne entre le 9ème siècle et le règne de Cnut le Grand. C’est un officier royal et un magistrat de haut rang, qui commande également l’armée de son comté en temps de guerre. Dans certaines chartes du Wessex, le terme est traduit par le latin dux ou præfectus, ce dernier terme pouvant également correspondre au gerefa, c’est-à-dire au reeve. Dans la Vie d’Alfred le Grand rédigée par le moine Asser, l’équivalent latin est comes.

[3] Le Wendland est une région allemande située aux confins des Länder de Basse-Saxe, Mecklembourg-Poméranie occidentale, Brandebourg et Saxe-Anhalt. Elle est centrée sur l’arrondissement de Lüchow-Dannenberg.

[4] La Scanie est une province historique en Suède, située à l’extrémité sud du pays. Son territoire correspond à l’actuelle région de Skåne et à l’actuel comté de Skåne. La Scanie est bordée au nord-ouest par le comté de Halland, au nord par celui de Kronoberg et au nord-est par celui de Blekinge. La Scanie est séparée du Danemark par le détroit de Sund

[5] Gotland est une île de la Suède située en mer Baltique. C’est le nom de la plus grande île du pays ainsi que du comté et de la commune. Autour de l’île de Gotland se trouvent plusieurs îles plus petites dont les plus importantes sont Fårö, Gotska Sandön, Stora Karlsö et Lilla Karlsö. La seule ville de Gotland est Visby, ancienne ville hanséatique située sur la côte ouest

[6] Les Sorlingues ou îles Scilly sont un archipel au débouché de la Manche, dans l’océan Atlantique

[7] Le Thing était le nom des assemblées gouvernementales dans les anciennes sociétés germaniques d’Europe du Nord, composées des hommes libres de la communauté et présidée par des Lögsögumad. Aujourd’hui, le terme existe encore dans les noms officiels d’institutions politiques et judiciaires de pays d’Europe du Nord.

[8] Earl est un titre nobiliaire adopté en Angleterre depuis la conquête du roi danois Knud, répondant au Jarl scandinave, équivalent au titre français de comte. Il vient après celui de marquis. Ce titre désignait d’abord les gouverneurs de shires ou comtés.

[9] Le holmgang était une forme médiévale de duel pratiqué à l’époque en Scandinavie. Il s’agissait d’un moyen courant de résoudre les conflits.

[10] Le jarl est en langue scandinave l’équivalent de comte ou de duc

[11] Les Orcades sont un archipel situé au nord de l’Écosse à 16 km de la côte de Caithness. Cet archipel compte 67 îles légèrement vallonnées, dont 16 seulement sont habitées.

[12] Les îles Féroé sont un archipel subarctique situé entre la mer de Norvège et l’océan Atlantique nord, à peu près à mi-chemin entre l’Écosse et l’Islande. Les îles Féroé forment un pays constitutif du royaume du Danemark, avec le Danemark et le Groenland.

[13] Trondheim, l’ancienne Nidaros est une ville norvégienne située dans le comté du Sør-Trøndelag, dont elle constitue le centre administratif.

[14] devenue ensuite Trondheim

[15] La bataille de Svolder, ou bataille de Swold, est une bataille navale qui s’est déroulée en l’an 999 ou 1000 dans la mer Baltique, opposant le roi de Norvège Olaf Tryggvason à une alliance de ses ennemis. Les enjeux de la bataille concernent le processus d’unification de la Norvège en un État unique, la volonté de longue date des Danois de contrôler le pays et la diffusion du christianisme en Scandinavie.