Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Caius Modestus Apollinaris Sidonius dit Sidoine Apollinaire

Caius Modestus Apollinaris Sidonius dit Sidoine Apollinaire

dimanche 1er décembre 2013, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 20 août 2011).

Caius Modestus Apollinaris Sidonius dit Sidoine Apollinaire (430-486)

Vitrail d'Émile Thibaud représentatif de saint Sidoine Apollinaire, église Saint Sidoine d'Aydat dans le Puy-de-Dôme,

Noble gaulois, il épousa la fille de Avitus, préfet et futur empereur. En 471, il devint évêque. Son œuvre littéraire est un précieux témoignage sur la Gaule.

Né à Lyon vers 430. Son grand-père avait été préfet du prétoire des Gaules sous le règne de Théodose II vers 408 et c’était par sa conversion que le christianisme était entré dans la famille. Il étudia à Lyon puis à Arles. Sa femme avait une belle dot, qui comprenait notamment le domaine d’Avitacus sur le lac d’Aydat [1]. En 455, Avitus devint empereur, Sidoine fut alors préfet de Rome, et poète officiel. En janvier 456, il écrivit un panégyrique en vers de son beau-père. Sidoine plut et fut récompensé par sa statue en bronze au forum de Trajan [2]. En octobre 456, son beau-père fut renversé, mais il su évoluer et fit, en décembre 458, le panégyrique du nouveau prince Majorien. En août 461, Majorien fut assassiné et Sidoine se retira dans ses terres d’Auvergne et du Lyonnais. Appelé à Rome à la fin de 467, il obtint de prononcer le panégyrique en vers du nouvel empereur, Anthemius.

Il revient définitivement en Gaule à la fin de 468. Il paraît alors s’être converti et se rapprocha des clercs, devint l’ami du prêtre lyonnais Constance, auteur d’une Vie de saint Germain d’Auxerre, accompagna en voyage, plus d’une fois, l’évêque de Lyon Patient. Il entra lui-même dans les ordres, puis presque aussitôt fut élu évêque de Clermont en 471.

En 472, le roi wisigoth [3] Euric attaque l’Auvergne. Par patriotisme gaulois et romain, il se fait l’âme de la résistance. Mais malgré l’héroïsme des Arvernes, l’Auvergne tombe sous la domination des Wisigoths et Sidoine fut exilé à Livia*. Sa captivité fut éprouvante et il dut assurer des corvées et des gardes. Puis, il attend plusieurs mois à Bordeaux pour obtenir une audience d’Euric et tenter d’obtenir une part des biens que lui avait légué sa belle mère. En 476-477, il revient en Auvergne.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de nominis / Saint Sidoine Apollinaire/

Notes

[1] Aydat Commune française, située dans le Puy-de-Dôme.

[2] Le forum de Trajan, à Rome, est le dernier des forums impériaux. Il est situé actuellement dans le rione de Monti. Après la célébration de son triomphe sur les Daces en 105, voulant perpétuer le souvenir de sa victoire, l’empereur Trajan décida de bâtir un forum qui, par sa grandeur et sa richesse, devait surpasser tous les autres forums de la Ville. Le forum a été conçu et construit sous la direction de l’architecte Apollodore de Damas de 106 à 113, année de son inauguration.

[3] Les Wisigoths entrent en Gaule, ruinée par les invasions des années 407/409. En 416 les Wisigoths et leur roi Wallia continuent leur invasion en Espagne, où ils sont envoyés à la solde de Rome pour combattre d’autres Barbares. Lorsque la paix avec les Romains fut conclue par le fœdus de 418, Honorius accorda aux Wisigoths des terres dans la province Aquitaine seconde. La sédentarisation en Aquitaine a lieu après la mort de Wallia. Les Wisigoths pénétrèrent en Espagne dès 414, comme fédérés de l’Empire romain. Le royaume des Wisigoths eut d’abord Toulouse comme capitale. Lorsque Clovis battit les Wisigoths à la bataille de Vouillé en 507, ces derniers ne conservent que la Septimanie, correspondant au Languedoc et une partie de la Provence avec l’aide des Ostrogoths. Les Wisigoths installèrent alors leur capitale à Tolède pour toute la suite. En 575 ils conquièrent le royaume des Suèves situé dans le nord du Portugal et la Galice. En 711 le royaume est conquis par les musulmans.