Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Fara (hérule) ou Phara

Fara (hérule) ou Phara

jeudi 14 avril 2016

Fara (hérule) ou Phara (6ème siècle)

Officier barbare au service de l’Empire byzantin

À l’instar du roi Wisand et de Sinduald , Fara est un Hérule [1] qui participa à la tentative byzantine de reconquête de l’ancien Empire romain d’Occident sur les Barbares, organisés en royaumes plus ou moins puissants.

Il se signala d’abord en Orient contre les Perses, à la tête d’une troupe de mercenaires Hérules vers 530. En 533, Fara est en Afrique où il participa, sous les ordres du général Bélisaire, à la guerre victorieuse menée par Byzance contre les Vandales [2] du roi Gélimer . Il assiégea notamment ce dernier, retranché sur le mont Pappua [3], et l’encouragea à se rendre aux Byzantins début 534.

Il participa peut-être également à partir de 535 à la longue guerre de reconquête byzantine de l’Italie sur les Ostrogoths [4].

L’historien byzantin Procope de Césarée dira à propos de Fara : il était actif, vigilant et, quoique Hérule de nation, fidèle et vertueux. Je le remarque, parce que c’est une chose bien rare de trouver un Hérule qui ne soit ni ivrogne, ni perfide, ni entaché de vice. Fara n’en est que plus digne de louanges, puisque tous les Hérules qui servaient sous ses ordres suivaient son exemple.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Fara (hérule)/ Portail du monde byzantin/ Hérules

Notes

[1] Les Hérules sont un peuple germanique appartenant au groupe ostique, ou groupe des Germains dits « orientaux », issus de Scandinavie comme, entre autres, les Goths, les Gépides, les Vandales et les Burgondes. Peu connus, les Hérules apparaissent comme un peuple mineur mais furent souvent signalés dans les raids gothiques et notamment sur la Mer Noire, où ils se découvrent vite une vocation de pirates.

[2] Les Vandales sont un peuple germanique oriental. Ils conquirent successivement la Gaule, la Galice et la Bétique (sud de l’Espagne), l’Afrique du Nord et les îles de la Méditerranée occidentale lors des Grandes invasions, au 5ème siècle. Ils fondèrent également le « royaume vandale d’Afrique » (439–534) dont la capitale fut Carthage.

[3] peut-être le Djebel Nador

[4] Les Ostrogoths sont une confédération à dominante germanique qui apparaît dans l’Antiquité et poursuit son évolution jusqu’à l’Antiquité tardive. Ils font partie des Goths et apparaissent dans les bassins de la Vistule, puis du Dniepr et du Boug méridional d’où ils sont évincés par les Huns, avant de ravager les Balkans pour finalement conquérir l’Italie sous le règne de Théodoric le Grand. Une petite minorité reste en Crimée.