Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Stotzas ou Stutias

lundi 9 mars 2015

Stotzas ou Stutias

Rebelle byzantin

Soldat et chef d’une rébellion armée dans la préfecture prétorienne romaine de l’Afrique dans les années 530.

Il servi de garde du corps du général Martinus dans l’armée sous Bélisaire qui avait conquis le royaume vandale en Afrique [1] en 533/534.

En 536, une mutinerie militaire éclata dans l’armée byzantine en Afrique contre son chef, Solomon . Les rebelles choisirent Stotzas pour les conduire, et visent à expulser les loyalistes impériaux et établir l’Afrique comme un Etat séparé, gouverné par eux-mêmes. Stotzas marcha contre la capitale, Carthage, avec une armée de 8000 hommes, rejoints par au moins un millier de survivants Vandales et plusieurs esclaves en fuite.

Il assiégea la ville, qui était sur le point de se rendre quand Bélisaire est arrivé tout d’un coup de Sicile. Stotzas leva le siège et se retira dans Membresa, où son armée fut vaincue par Bélisaire. Les rebelles s’enfuirent dans la Numidie [2], où Stotzas convainquit une grande parti de la garnison byzantine de se joindre à lui, après avoir assassiné leurs officiers. Selon l’historien Procope , les deux tiers de l’armée byzantine en Afrique avaient rejoint le camp rebelle.

Bélisaire devait repartir pour l’Italie pour poursuivre la guerre contre les Ostrogoths [3], mais il fut remplacé par l’empereur Justinien. Son cousin, Germain gagna à leur cause les troupes avec des promesses de pardon et le paiement de leurs arriérés, et une grande partie des rebelles se dirigea vers lui. Mais, Stotzas résolu de marcher contre lui au printemps 537. Les deux armées se rencontrèrent à Scalas Veteres, et Stotzas, abandonné par beaucoup de ses alliés, fut battu.

Il pu s’enfuir avec une poignée de fidèles en Mauritanie [4], où il fut accueilli, et épousa la fille d’un prince local.

En 544, cependant, il rejoignit le roi maure Antalas révoltés contre la domination byzantine. Mais il furent attaqués par le général Jean Troglita à l’automne 545. Dans la bataille qui s’ensuivit de Thacia, Jean réussi à infliger une blessure mortelle à Stotzas.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Stotzas/ Traduit par mes soins

Notes

[1] Les Vandales sont un peuple germanique oriental. Lors des Grandes invasions du 5ème siècle, leur migration les conduisit successivement en Gaule, Galice et Bétique en Espagne, Afrique du Nord puis dans les îles de Méditerranée occidentale Ils fondèrent également le « royaume vandale d’Afrique », ou « royaume de Carthage ». L’origine des Vandales est scandinave. Les Sillings seraient originaires du Nord du Jutland, les Hasdings du golfe d’Oslo qu’ils quittent pour le Jutland également : ils sont mentionnés pour la première fois par Tacite. Entre le 1er et le 3ème siècle, ils sont établis en Germanie orientale, dans une région située entre la Vistule et l’Oder, au bord de la mer Baltique.

[2] La Numidie est d’abord un ancien royaume berbère, qui alterna ensuite entre le statut de province et d’état vassal de l’Empire romain. Elle est située sur la bordure nord de l’Algérie moderne, bordé par la province romaine de Maurétanie, de nos jours l’Algérie et le Maroc, à l’ouest, la province romaine d’Afrique, la Tunisie, à l’est, la mer Méditerranée vers le nord , et le désert du Sahara vers le sud. Ses habitants étaient les Numides.

[3] Les Ostrogoths étaient une des deux fractions des Goths, peuple germanique venu des confins de la Baltique et établi au 4ème siècle en Ukraine et en Russie méridionale, au nord de la mer Noire, l’autre fraction étant celle des Wisigoths. Ils jouèrent un rôle considérable dans les événements de la fin de l’Empire romain.

[4] La Maurétanie désigne le territoire des Maures dans l’Antiquité. Il s’étendait sur le Nord-ouest et central de l’actuelle Algérie, et une partie du nord Marocain. Sous Rome, le territoire fut divisé en provinces :
- Maurétanie Césarienne, qui correspond à l’Algérie centrale et occidentale. La capitale était Caesarea (actuelle Cherchel ou Cherchell).
- Maurétanie Sitifienne , créée par Dioclétien pour la partie orientale de la Maurétanie Césarienne avec Sitifis (actuelle Sétif en Algérie) comme capitale.
- Maurétanie Tingitane, qui correspond à peu près au Nord du Maroc actuel. Les villes principales sont Volubilis, Sala, Lixus, Banasa, Ceuta, Melilla et Tingis (actuelle Tanger) qui en était le chef-lieu. Elle fut attachée administrativement à la province d’Espagne (la Bétique) Le nom a donné aujourd’hui Mauritanie, qui est un État d’Afrique de l’ouest, situé au sud du Sahara, adhérant à la Ligue arabe.