Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Romilda de Frioul

jeudi 29 janvier 2015

Romilda de Frioul (vers 575-610)

Noble lombarde d’Italie

Femme de Gisulf II, duc de Frioul sous le règne du roi Agilulf. Elle est passée à la postérité grâce au récit de Paul Diacre, auteur à la fin du 8ème siècle d’une histoire du peuple lombard.

Romilda est probablement la fille de Garibald 1er duc de Bavière, et de la princesse lombarde Waldrada.

En 610, lors d’une invasion avare [1] dans le Nord Est du royaume lombard, Romilda perdit son époux, le duc Gisulf II, qui fut massacré avec la majeure partie de ses hommes après avoir marché audacieusement contre les envahisseurs, supérieurs en nombre et dirigés par le khagan [2] Bayan II.

Elle se réfugia avec femmes et enfants dans la place forte de Cividale [3], bientôt rejointe par les guerriers lombards survivants. Quant aux Avars, ils arrivèrent devant Cividale après avoir ravagé le Frioul et mirent le blocus devant la forteresse.

Du haut des murailles de Cividale, Romilda observait le khagan avar en armes et grand équipage qui faisait le tour de la cité assiégée, étudiant de quel côté ses troupes pourraient attaquer. Le voyant jeune et florissant, elle lui fit savoir par un messager que s’il l’épousait, elle lui livrerait la cité avec tous ceux qui s’y trouvaient. Bayan II accepta et s’engagea à la prendre en mariage.

Romilda, contre l’avis du peuple, fit donc ouvrir les portes de la place forte. Entrés dans la ville, les cavaliers avars mirent Cividale à sac, qu’ils incendièrent après avoir réduit en esclavage tous les habitants qui avaient survécu aux violences. Romilda, ses 8 enfants et les habitants de Cividale réduits en esclavage furent emmenés prisonniers par Bayan II en Pannonie [4], dans le "Ring", la capitale fortifiée des Avars située en actuelle Hongrie.

Romilda, passa une nuit avec le khagan, comme s’ils étaient mari et femme, à cause du serment qu’il lui avait promis lors du siège de Cividale, mais la livra immédiatement après à 12 guerriers avars qui la violèrent l’un après l’autre.

Après que Romilda eut à subir ce viol collectif, Bayan II fit dresser un poteau au milieu du campement royal et ordonna de l’y empaler.

Les jeunes fils de Romilda, réussissant à s’emparer de deux chevaux, s’échappèrent du campement avar et retournèrent en Italie. Les filles restèrent quant à elles prisonnières de Bayan II et furent plus tard vendues en divers pays comme esclaves, concubines ou épouses.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Romilda de Frioul/ Portail de l’Italie/ Histoire du Frioul-Vénétie julienne

Notes

[1] Les Avars ou Avares sont un peuple de cavaliers nomades dirigés par un Khâgan, parfois identifiés aux Ruanruan qui menaçaient la Chine au 3ème siècle. Ils seraient originaires de Mongolie, connu par les Chinois sous le nom de Ruanruan. Au 5ème siècle, leur khan Chö-louen fonde un empire nomade de la Corée à l’Irtych. En 546, leurs vassaux Tölech se révoltent. Bumin, chef des Tujue, réprime la rébellion et réclame en récompense la main d’une princesse ruanruan, ce qui lui est refusée. Vexé, il se décide à la révolte et envoie une ambassade en Chine auprès des Wei. Il s’allie avec eux et épouse une princesse Tabghatch en 551. En 552, le dernier khan ruanruan, encerclé se donne la mort. L’empire Avar s’effondre et est remplacé en Mongolie par celui des Köktürks, les survivants se réfugient à la frontière de la Chine où les Qi du Nord, successeurs des Wei, les établissent comme fédérés. Ceux qui se dirigent vers l’Europe sont connus sous le nom d’Avars, ils migrent vers l’ouest tout en poussant devant eux de petites peuplades turco-mongoles. Ils occupèrent la plaine hongroise au 7ème siècle. Puis, ils furent intégrés à l’empire.

[2] Khagan ou Grand Khan, est un titre équivalent à celui d’empereur dans les langues mongole et turque. Le titre est porté par celui qui dirige un khaganat (empire, plus grand qu’un khanat). Khagan peut également être traduit par Khan des Khans, expression signifiant roi des rois.

[3] Forum Julii, capitale du duché de Frioul

[4] La Pannonie est une ancienne région de l’Europe centrale, limitée au Nord par le Danube et située à l’emplacement de l’actuelle Hongrie, et partiellement de la Croatie et de la Serbie. Les habitants originaux sont les Pannoniens, qui sont envahis par les Celtes et les Boïens au 4ème siècle av. jc.