Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Caius Sosius

dimanche 31 juillet 2011, par ljallamion

Caius Sosius

Homme politique et militaire romain - Questeur en 66 av.jc - Préteur en 49 av.jc

Monnaie avec très probablement l'effigie de Caius Sosius (imperator ?). Cilicie, vers 38 av. jc.Au début de la guerre civile il a joint le camp des optimates. Lorsque Pompée s’enfuit en Grèce, il retourne à Rome et se soumet à Jules César. Après l’assassinat de César, il devient un partisan de Marc Antoine.

En 38, il est nommé gouverneur de la Syrie et de Cilicie à la place de Publius Ventidius, par Marc Antoine. Comme gouverneur, Marc Antoine lui ordonne de jouer Hérode contre Antigone II Mattathiah, alors que ce dernier était en possession de Jérusalem. En 37, il marche sur Jérusalem et après être devenu maître de la ville, il place Hérode sur le trône.

En 34, en remerciement de ses services, on lui attribue un triomphe. Il est nommé proconsul de Syrie le 3 septembre. En 32, il devient consul avec Gnaeus Domitius Ahenobarbus.

Quand la guerre civile éclate entre Marc Antoine et Octave, il se range aux côtés de Marc Antoine et attaque violemment Octave au sénat, il est alors contraint de s’exiler à l’est. En 31, il commande une escadre de la flotte de Marc Antoine, battant l’escadre de Lucius Arruntius, partisan d’Octave, et réussit à le mettre en fuite. Lorsque Lucius Arruntius est soutenu par Marcus Vipsanius Agrippa, après que celui-ci a vaincu et tué Tarcondimotus, roi de Cilicie, il est forcé de fuir.

Lors de la bataille d’Actium, il commande la gauche de la flotte de Marc Antoine. Après la bataille, il parvient à s’échapper. Il est cependant retrouvé par les partisans d’Octave devenu Auguste. Revenu à Rome, il accompli son projet de construction du temple d’Apollon Sosianus commencé en 34, le consacrant au nom d’Octave.

Sosius assiste aux Jeux séculaires de l’an 17 av. jc comme quindecemviri sacris faciundis*, collège dont il devient membre en 31 av. jc.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Caius Sosius/ Portail de la Rome antique/ Consul de la République romaine