Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jules César

samedi 24 janvier 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 29 juillet 2011).

Jules César

Buste en marbre de Jules César conservé au Musée archéologique national de NaplesCésar est issu d’un des plus grandes familles de Rome, la Gens Julia. A la fin de l’année 62 av jc est formé le premier Triumvirat entre Pompée, Crassus et Jules César. Il devient Consul en 59 av jc et fait voter des lois agraires en faveur des soldats et des pauvres. Il obtient le commandement des Gaules. A partir de 58 av jc il conquiert la Gaule chevelue mais tout est remis en cause par la révolte générale des Gaulois conduite par Vercingétorix en 52 av jc et que César réduit à Alésia [1].

Après avoir achevé la Conquête de la Gaule, en 49 av jc il franchit le Rubicon et s’empare du pouvoir à Rome. Pompée, son grand rival, s’enfuit en Grèce. César réduit un à un les partisans de Pompée, puis il rencontre et vainc les armées de Pompée à Pharsale [2], en Grèce. Pompée s’enfuit en Égypte où il est assassiné par Ptolémée XIV qui tient à préserver ses relations avec César. La victoire de César est complète quand il bat les armées Pompéiennes d’Afrique à Thapsus [3] en Tunisie.

Le pouvoir de César s’organise étape par étape et en 46 av jc il est Dictateur et Consul pour 10 ans. A partir de 45 av jc le Sénat lui accorde le titre d’Impérator. En février 44 av jc il devient Dictateur perpétuel. C’est alors qu’il est assassiné aux Ides de Mars par Brutus soutenu par une cinquantaine de Sénateurs.

Octave, son fils adoptif, arrivera à lui succéder sous le nom d’Auguste et devient le premier Empereur Romain.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire des empereurs romains/Jules César/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 226

Notes

[1] Selon le consensus scientifique et à la suite des fouilles engagées à l’initiative de Napoléon III, c’est à Alise-Sainte-Reine (en Côte-d’Or) qu’est situé le site d’Alésia. Toutefois, cette localisation d’Alésia en Bourgogne est restée contestée, en raison des divergences réelles ou alléguées entre le site d’Alise-Sainte-Reine et les informations données par plusieurs textes anciens, en premier lieu le récit de César, mais aussi un passage de Plutarque et un autre plus tardif de Dion Cassius qui situent clairement Alésia chez les Séquanes, peuple gaulois habitant à l’est de la Saône, (actuelle Franche-Comté).

[2] La bataille de Pharsale s’est déroulée en Thessalie, près de la ville du même nom, le 9 août 48 avant jc, pendant la guerre civile romaine qui opposait le clan de César à celui de Pompée. En gagnant cette bataille dans laquelle il était en grande infériorité numérique, César prit un avantage décisif sur le camp adverse.

[3] Thapsus, quelquefois francisé en Thapse, est un site antique situé à l’est de l’actuelle Tunisie. Les ruines de la cité sont encore visibles à Rass Dimass, près de Bekalta, approximativement à 200 kilomètres au sud-est de Carthage. Elle est fondée à l’origine par les Phéniciens à proximité d’un lac salé. Après la 3ème Guerre punique et la destruction de Carthage, elle sert de ville marchande à la province autonome de Byzacène en Afrique romaine.