Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 400 à 300 avant Jésus Christ > Xénocrate de Chalcédoine

Xénocrate de Chalcédoine

jeudi 18 septembre 2014 (Date de rédaction antérieure : 26 juillet 2011).

Xénocrate de Chalcédoine (396-314 av.jc)

Philosophe grec et Recteur de l’Académie de Platon de 339 à 315

Né en Bithynie [1], il gagne Athènes dans sa jeunesse. Il y suit d’abord l’enseignement d’Eschine, avant de rejoindre l’Académie de Platon en 376. En 360, avec Speusippe, il accompagne son maître en Sicile, à la cour de Denys l’Ancien, tyran de Syracuse. Après la mort de Platon, il est invité à Tassos [2] en 374 avec Aristote. Il y reste 5 ans.

À la mort de Speusippe, en 339, il est élu scholarque [3], recteur, de l’Académie, devant Héraclite du Pont, Ménédème et Aristote, pour 25 ans. On attribue à Xénocrate la division de la philosophie en logique, physique et morale.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Xénocrate de Chalcédoine/ Portail de la philosophie antique/ Philosophe de la Grèce antique

Notes

[1] La Bithynie est un ancien royaume au nord-ouest de l’Asie Mineure, actuellement situé en Turquie. Située au bord du Pont-Euxin, elle était limitée par la Paphlagonie à l’est, la Galatie et la Phrygie au sud, la Propontide et la Mysie à l’ouest. Les Bithyniens sont, selon Hérodote et Xénophon, d’origine thrace. Ils forment d’abord un État indépendant avant d’être annexés par Crésus, qui ajoute leur territoire à la Lydie. Ils passent ensuite sous domination perse, où la Bithynie est incluse dans la satrapie de Phrygie. Mais dès avant Alexandre le Grand, la Bithynie retrouve son indépendance. Nicomède 1er est le premier à se proclamer roi. Durant son long règne de 278 à 243av jc, le royaume connaît la prospérité et jouit d’une position respectée parmi les petits royaumes d’Asie Mineure. Cependant, le dernier roi, Nicomède IV, échoue à contenir le roi Mithridate VI du Pont. Restauré sur le trône par l’Empire romain, il lègue par testament son royaume à Rome en 74 av jc. La Bithynie devient alors province romaine. Sous Auguste elle devient province sénatoriale en 27av jc puis province impériale en 135.

[2] Thasos est la plus grande des îles du nord de la mer Égée. L’île est divisée aux deux tiers par une importante chaîne de montagne orientée nord-ouest/sud-est, l’Hypsarion, dont 5 sommets ont plus de 1 000 m d’altitude, séparant ainsi deux espaces aux caractères très différents : le relief compartimenté du tiers nord-est, où la circulation est difficile et les plaines étroites, s’oppose ainsi au sud-ouest aux plaines littorales plus vastes et faciles d’accès. Elle est située à 8 km de la Thrace continentale et à l’Ouest de l’île de Samothrace, où s’établit une colonie de Paros en 680 av. jc.

[3] En Grèce antique, le scholarque est le directeur d’une école de philosophie, garant de la cohérence de la doctrine. C’est un recteur. On dit aussi "diadoque", "celui qui recueille la succession", pour deux auteurs néoplatoniciens : Proclos le Diadoque, Damascios le Diadoque. La tradition des écoles grecques veut que le premier scholarque soit désigné par le fondateur de l’école, pour l’Académie, Speusippe neveu de Platon, et que les suivants soient élus par le collège des élèves et des maîtres.