Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 15ème siècle > Michelozzo di Bartolommeo Michelozzi dit Michelozzo ou Michelozzi

Michelozzo di Bartolommeo Michelozzi dit Michelozzo ou Michelozzi

jeudi 20 janvier 2022, par ljallamion

Michelozzo di Bartolommeo Michelozzi dit Michelozzo ou Michelozzi (1396-1472)

Architecte et sculpteur florentin de la Renaissance

Illustre architecte et sculpteur florentin, Michelozzo étudia le dessin et la sculpture auprès de Lorenzo Ghiberti puis, à partir des années 1420, collabora avec Donatello, dont il partageait l’atelier jusqu’en 1433, et avec qui il réalisa, entre autres œuvres, le tombeau de l’anti-papeJean XXIII et la chaire extérieure du Sacro Cingolo [1] de la cathédrale de Prato [2] en 1433.

Il étudia l’architecture sous Brunelleschi qui le présenta à Cosme de Médicis dit l’Ancien.

Cosme l’Ancien lui offrira un champ d’action privilégié : l’édification de son propre palais et la restructuration du vieux couvent dominicain et de la bibliothèque du couvent San Marco [3].

L’élaboration du palais Médicis, en 1444, constitue encore aujourd’hui l’archétype du palais florentin, dans lequel il mêla étroitement le style gothique sobre florentin et les nouvelles tendances classiques, inspirées de l’Antiquité.

En 1448, il construit la chapelle du crucifix de la basilique San Miniato al Monte [4] et le temple de marbre à l’antique de la Basilique della Santissima Annunziata [5] qui, aujourd’hui encore, protège la fresque de l‘Annonciation, vénérée par les Florentins comme une image miraculeuse.

Vers 1450, il se voit confier avec Luca della Robbia la réalisation de studiolo, détruit en 1659.

Michelozzi est engagé, le 8 mai 1461, par la République de Raguse [6] afin de superviser les travaux de fortifications de la cité. Son apport se fait sentir surtout dans les casemates coniques et allongées de Minčeta, la principale tour défensive, qui sont considérées comme une innovation de Michelozzo, et précédent de 20 ans les casemates elliptiques réalisées à Rocca d’Ostie [7] par Baccio Pontelli .

À la mort de Cosme, en 1464, Michelozzo, à la demande de son fils Pierre 1er de Médicis, dessina la chapelle de l’Annonciation.

Michelozzi mourut au faîte de sa gloire, et fut enterré dans l’église San Marco.

Son fils Niccolò fut secrétaire de Laurent le Magnifique. Niccolò fut, en 1512, le successeur de Nicolas Machiavel comme secrétaire de la République florentine [8].

Un autre de ses fils, Bernardo Michelozzi , chanoine et humaniste a été le précepteur de Jean de Médicis, futur pape Léon X.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Michelozzo/ Portail de l’Italie/ Catégories : Architecte italien du 15ème siècle

Notes

[1] La Sainte Ceinture (en italien Sacra Cintola ou Santa Cintola, appelée aussi Sacro Cingolo) est une relique de la Vierge Marie conservée à la cathédrale de Prato près de Florence en Toscane (Italie).

[2] La cathédrale de Prato est le Duomo de la ville de Prato dans le nord de la Toscane, en Italie. Il s’agit d’une des plus anciennes églises de Prato, déjà nommée au 10ème siècle Pieve di Santo Stefano, l’église principale de Borgo al Cornio, la cité primitive de Prato.

[3] première bibliothèque publique d’Europe

[4] La basilique San Miniato al Monte, située dans le quartier de l’Oltrarno, à Florence, en Toscane (Italie), est une basilique élevée en hommage au premier martyr de la ville, saint Miniatus, enseveli à cet emplacement au 3ème siècle, lieu que Charlemagne visita lors d’un pèlerinage. Depuis 1373, ce monument est devenu église et couvent des olivétains.

[5] La basilique de la Santissima Annunziata (en italien Basilica della Santissima Annunziata) est une des basiliques de Florence en Toscane, celle de l’ordre des Servites de Marie. Elle se trouve au nord de la place homonyme, qui ouvre sa perspective au sud vers Santa Maria del Fiore par la via dei Servi.

[6] Dubrovnik

[7] Par le port d’Ostie, transitaient les marchandises nécessaires à la population romaine, qui comptait le million d’habitants sous l’Empire au 2ème siècle. Ostie compta jusqu’à 50.000 habitants : armateurs, marchands, artisans, fonctionnaires, marins...

[8] La république de Florence, aussi connue sous le nom de République florentine, est un ancien État italien, prenant place autour de la ville de Florence en Toscane. Fondée après la révolte du peuple contre la marche de Toscane après la mort de Mathilde de Toscane, en 1115, la Commune est dirigée par la seigneurie de Florence, mais est régulièrement confrontée aux guerres d’influences entre les différentes factions, clans et familles florentines cherchant à prendre le pouvoir sur la cité. La notion de république de Florence concerne plusieurs périodes distinctes de gouvernement républicain à Florence, en Italie, commençant en 1115 et s’achevant en 1532.