Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 7ème siècle > Félix de Burgondie ou Félix de Dunwich

Félix de Burgondie ou Félix de Dunwich

lundi 17 août 2020, par ljallamion

Félix de Burgondie ou Félix de Dunwich

Prélat chrétien du début du 7ème siècle

Il est le premier évêque des Angles de l’Est [1], et le principal évangélisateur de cette région.

Félix arrive en Angleterre vers 615 dans le hameau de Babingley, dans le comté de Norfolk [2], et continue sa route vers Cantorbéry [3]. Il y est ordonné évêque vers 630 ou 631 par l’archevêque Honorius de Cantorbéry , sur requête du roi Sigeberht d’Est-Anglie.

D’après Bède, il établit son siège épiscopal à Dommoc [4]. Peu de temps après, il fonde une église et une école à Domnoc, ainsi que l’abbaye de Soham, dans le Cambridgeshire [5].

Félix serait mort le 8 mars 647 ou 648. Il est évêque pendant 17 ans. Son corps est enterré à l’abbaye de Soham, mais sa tombe est profanée lors de son pillage par les Vikings en 869. Sous le règne de Knut le Grand, ses restes sont déplacés à l’abbaye de Ramsey [6], dans les Fens [7]. Thomas , un natif des Fens, lui succède.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Felix of Burgundy »

Notes

[1] L’Est-Anglie, ou royaume des Angles de l’Est, est un royaume anglo-saxon établi au cours du Haut Moyen Âge sur les actuels comtés anglais du Suffolk et du Norfolk. Sa fondation légendaire, vers le milieu du 6ème siècle, aurait été le fait d’envahisseurs germaniques appartenant à la tribu des Angles. Il disparaît comme entité indépendante après les invasions vikings du 9ème siècle, mais le titre de comte d’Est-Anglie continue à être donné au sein du royaume d’Angleterre jusqu’à la fin du 11ème siècle, et la région conserve le nom d’Est-Anglie à ce jour.

[2] Le Norfolk est un comté situé dans l’est de l’Angleterre. Sa ville principale est Norwich. Il compte également plusieurs bourgs comme Thetford, Wymondham, Dereham ou encore Fakenham.

[3] Canterbury, ou en français Cantorbéry, est une cité du Kent, dans l’extrémité sud-est de l’Angleterre, sur la rivière Stour, à 86,4 km de Londres. Ancienne capitale du royaume de Kent, elle est l’une des villes les plus anciennes du pays. Augustin de Cantorbéry convertit la ville, ainsi que le roi AEthelbert de Kent et en fait pour lui un siège épiscopal en 597. La ville devient rapidement le siège de l’archevêque primat d’Angleterre.

[4] probablement l’actuelle ville de Dunwich sur la côte du Suffolk, bien que d’autres historiens ont suggéré un autre site à Walton, près de Felixstowe, où une église et un prieuré lui sont dédiés par Roger Bigod en 1105

[5] Le Cambridgeshire est un comté en Angleterre, encadré par le Lincolnshire au nord, le Norfolk au nord-est, le Suffolk à l’est, l’Essex et le Hertfordshire au sud, et le Bedfordshire et le Northamptonshire à l’ouest. Le Cambridgeshire contient la majeure partie de la région connue sous le nom de Silicon Fen. La capitale du comté est Cambridge.

[6] L’abbaye de Ramsey est une ancienne abbaye bénédictine située à Ramsey, dans le Cambridgeshire en Angleterre. Communauté d’hommes, elle ne doit pas être confondue avec l’abbaye de Romsey, dans le Hampshire, communauté de moniales. L’abbaye est fondée en 969 par saint Oswald, évêque de Worcester, à une époque de renouveau monastique anglo-saxon

[7] The Fens ou Fenland(s) est une région de l’Est de l’Angleterre. C’était autrefois une région marécageuse, mais les marais, asséchés progressivement au cours des siècles, ont laissé place aux champs. Elle s’étend principalement autour de l’estuaire du Wash, dans les comtés cérémoniaux du Lincolnshire, du Cambridgeshire et du Norfolk. Durant l’époque médiévale, le caractère isolé de la région entraîna la fondation de plusieurs maisons religieuses, notamment les monastères d’Ely, de Thorney, de Croyland, de Ramsey et de Peterborough, collectivement surnommés les « Fen Five ».