Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Syrianos

mercredi 8 juin 2016

Syrianos (mort en 437 ou 438)

Philosophe grec néoplatonicien du 5ème siècle

Il fut le disciple de Plutarque d’Athènes, qui avait fondé l’école néoplatonicienne [1] d’Athènes vers 380-400. Il avait pour condisciple Hiéroclès d’Alexandrie, qui fondera vers 430 l’école néoplatonicienne d’Alexandrie. Il devint le deuxième scolarque, recteur, de l’école, à la mort de Plutarque d’Athènes en 432.

Il fut le commentateur de Platon et d’Aristote. Il eut pour disciples Hermias d’Alexandrie et Proclos, plus tard Domninos de Larissa , qui dévia du platonisme et s’entendit mal avec Proclos, et Marinos de Néapolis , le biographe et successeur de Proclos.

Proclos lui succéda comme troisième scolarque et Hermias d’Alexandrie retourna à Alexandrie.

Syrianos, voulut accorder toutes les théologies. Il a écrit un Accord entre Orphée, Pythagore, Platon et les “Oracles chaldaïques” [2], traité terminé par Proclos.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de John Dillon, « Syrianus polémiste : Métaphysique M et N », dans Martin Achard et François Renaud (éds.), Le commentaire philosophique (II), Laval théologique et philosophique, 64.3, 2008

Notes

[1] L’École néoplatonicienne d’Athènes est un courant à l’intérieur du vaste mouvement du néoplatonisme, allant du milieu du 4èmer siècle au milieu du 6ème siècle, qui réussit à « se greffer sur l’antique Académie de Platon », pourtant disparue sous Sylla en 86 av. jc : on disait Proclos et Damascios « diadoques », c’est-à-dire successeurs (de Platon).

[2] Les Oracles chaldaïques ou Oracles chaldéens sont un recueil d’oracles de théurgie (magie supérieure), publié en grec vers 170 par Julien le Théurge, le premier à être nommé « théurge », et fils de Julien le Chaldéen. Il ne reste que des fragments et des témoignages. "Chaldéen" ou "chaldaïque" veut dire magique, occulte