Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Plutarque d’Athènes

Plutarque d’Athènes

mardi 19 mai 2015, par ljallamion

Plutarque d’Athènes (350-432)

Philosophe grec néoplatonicien

Raphaël - L'école d'AthènesIl enseigna à Athènes au début du 5ème siècle. Il eut pour maître Nestorius le Hiérophante à Éleusis [1] de 355 à 380. Il devint vers 400 le fondateur et le premier scolarque [2] de l’école néoplatonicienne d’Athènes [3], qui se rattachait à l’Académie de Platon [4], pourtant disparue en 86 av. jc.

Il a écrit des commentaires de Aristote et de Platon. Il eut pour disciple Syrianos , qui lui succéda en 432 comme deuxième scolarque de l’école d’Athènes. Il fut aussi le maître de Hiéroclès d’Alexandrie, qui sans doute fonda ou fut le premier scolarque de l’école néoplatonicienne d’Alexandrie [5].

Il enseigna brièvement à Proclos , qui devint le troisième scolarque en 438 et le tenait pour son "grand-père", tandis que Syrianos était son "père". Sa fille, Asclépigéneia, transmit à Proclos les secrets de la théurgie [6].

On lui doit un commentaire sur “le Traité de l’âme d’Aristote”, un commentaire sur “le Phédon de Platon”, dont il ne reste que des fragments. Il tient le Phédon pour une lecture indiquée pour obtenir les vertus purificatrices qui sont les premières après les vertus politiques.

Selon Proclos, il conciliait l’enseignement de Porphyre de Tyr et de Jamblique, selon lesquels les hypothèses du “Parménide de Platon” sont au nombre de neuf, avec l’enseignement de Théodore d’Asinè qui établissait une correspondance entre les hypothèses qui posent l’existence de l’Un et celles qui la nient.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Saffrey et Westerink, in Proclus, Théologie platonicienne, Les Belles Lettres, t. I, 1968

Notes

[1] Éleusis est une ville de Grèce, en Attique, à 20 kilomètres environ au nord-ouest d’Athènes, sur le golfe de Salamine. D’une grande importance historique et mythologique, Éleusis occupe aujourd’hui des fonctions industrielles, portuaires et commerciales. Dans l’Antiquité grecque classique, elle était un dème de l’Attique.

[2] recteur

[3] L’école néoplatonicienne d’Athènes est un courant à l’intérieur du vaste mouvement du néoplatonisme, allant du milieu du 4ème siècle au milieu du 6ème, qui réussit à se greffer sur l’antique Académie de Platon, pourtant disparue sous Sylla en 86 av. jc.

[4] L’académie est l’école philosophique fondée dans Athènes par Platon vers 387 av. jc. Elle dure jusqu’en 86 av. jc. L’académie tire son nom du domaine dans lequel elle est située, fait de jardins et de portiques et qui se trouve près du tombeau du héros Académos. Platon et Aristote ont enseigné dans cette école.

[5] L’école néoplatonicienne d’Alexandrie est un courant dans le mouvement du néoplatonisme, qui regroupe, à Alexandrie, divers néoplatoniciens depuis le début du 5ème siècle jusqu’au milieu du 7ème siècle, jusqu’à la conquête arabe en 640.

[6] La théurgie est une forme de magie, qui permettrait à l’homme de communiquer avec les « bons esprits » et d’invoquer les puissances surnaturelles aux fins louables d’atteindre Dieu. Cette pratique s’oppose à la goétie.