Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Penthée

jeudi 25 mars 2021, par ljallamion

Penthée

Personnage de la mythologie grecque

Fils d’ Échion , et d’ Agavé fille de Cadmos, est roi de Thèbes [1].

Successeur de Cadmos sur le trône de Thèbes, il s’oppose à l’introduction du culte dionysiaque [2] dans son royaume. Alors qu’il est caché dans un arbre du mont Cithéron [3] pour épier la bacchanale [4], il est découvert et mis en pièces par les ménades [5], à la tête desquelles figure sa propre mère et ses deux tantes, Ino et Autonoé. C’est le sujet de la tragédie d’Euripide, les Bacchantes.

Selon Pausanias, les Corinthiens [6] guidés par l’oracle de Delphes [7] vénèrent des images taillées dans le bois de l’arbre où s’est caché Penthée.

Selon une scholie [8] aux “Phéniciennes d’Euripide”, Penthée avait un fils nommé Oclasos. Ce fils serait le père de Ménécée, lui-même père de Créon et de Jocaste ce qui les rapprocherait de la famille royale de Thèbes [9].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Penthée/ Portail de la mythologie grecque/ Roi de Thèbes

Notes

[1] Thèbes est une ville grecque de Béotie, siège d’un dème. Elle fut dans l’antiquité l’une des principales cités de Grèce, et était liée à de très nombreux mythes antiques.

[2] Le culte privé à Dionysos avait lieu entre initiés, c’est un culte à mystères. Le regroupement de ces initiés porte le nom de thiase. Les thiases pratiquaient un culte caché et initiatique, souvent dans des cavernes et la nuit, au cours desquels on initiait les nouveaux membres du thiase, et qui officiaient dans la dimension ésotérique de la résurrection du dieu deux fois né.

[3] Le mont Cithéron doit son nom au roi Cithéron. Héraclès a dû tuer le lion du mont Cithéron.

[4] Les bacchanales étaient des fêtes religieuses célébrées dans l’Antiquité. Dans le monde grec et romain, les bacchanales étaient des fêtes liées aux mystères dionysiaques en l’honneur des dieux Bacchus ou Dionysos , dans lesquelles les gens buvaient sans mesure.

[5] Dans la mythologie grecque, les Ménades, ou Bacchantes chez les Romains, sont les accompagnatrices dévotes de Dionysos. C’est essentiellement la tragédie des Bacchantes d’Euripide qui nous a laissé une description des rites orgiaques des Ménades

[6] Corinthe était l’une des plus importantes cités de la Grèce antique, située dans les terres au pied de son acropole, l’Acrocorinthe. Elle abritait autrefois un célèbre temple d’Aphrodite.

[7] L’oracle de Delphes est resté très vivant et consulté jusqu’au 2ème siècle av. jc. Les empereurs de Rome sont peu à peu venus non pour demander des oracles, mais pour piller le sanctuaire. La Grèce se dépeuple et le sanctuaire a de moins en moins de clients, on ne construit plus de nouveaux monuments pendant cette période, Plutarque est désolé de ne voir la Pythie au travail qu’une fois par mois. Pausanias constate la dégradation terrible du sanctuaire d’Athéna Pronoia. Le monde grec s’effondre et Delphes en subit la marée. Les débuts de l’ère chrétienne vont lui porter le coup de grâce.

[8] Une scholie ou scolie est un commentaire, une note philologique figurant sur un manuscrit et servant à expliquer un texte.

[9] Thèbes est une ville grecque de Béotie, siège d’un dème. Elle fut dans l’antiquité l’une des principales cités de Grèce, et était liée à de très nombreux mythes antiques.