Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Lacydès de Cyrène

samedi 25 juillet 2020, par ljallamion

Lacydès de Cyrène (mort en 205 av. jc)

Philosophe grec

Disciple et successeur d’Arcésilas de Pitane à partir de 241 av. jc à la tête de l’Académie d’Athènes [1], contraint d’abandonner sa fonction pour raisons de santé en 215 av. jc ; il mourut 10 ans plus tard. De la date de sa démission à sa mort, son école fut menée par un conseil dirigé par Évandre et Téléclès, sans qu’aucun ne soit jamais élu scholarque [2].   Né à Cyrène [3] dans ce qui correspond actuellement à la Libye, on sait de lui que son enfance fut pauvre et que son père se prénommait Alexandre. Reconnu pour ses manières séduisantes, son caractère affable et son ingéniosité, il arriva à Athènes et s’attacha à la Moyenne Académie.   Il donna ses cours dans un jardin appelé “le Lacydéion”, aménagé gracieusement par son ami Attale 1er. Il serait mort de boisson selon Diogène Laërce, anecdote contredite par Eusèbe de Césarée, qui dit de lui qu’il était modéré en tout.   Rien de lui ne nous est parvenu. Il suivit scrupuleusement et mit par écrit les avis d’Arcésilas de Pitane. Il eut pour disciple notamment Hermias de Samos et Euphorion de Chalcis  ; on lui attribue des traités, dont un Sur la Nature.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de K. Algra, J. Barnes, J. Mansfeld, M. Schofield, The Cambridge History of Hellenistic Philosophy. Cambridge University Press. (2005).

Notes

[1] L’académie est l’école philosophique fondée dans Athènes par Platon vers 387 av. jc. Elle dure jusqu’en 86 av. jc. L’académie tire son nom du domaine dans lequel elle est située, fait de jardins et de portiques et qui se trouve près du tombeau du héros Académos. Platon et Aristote ont enseigné dans cette école.

[2] En Grèce antique, le scholarque est le directeur d’une école de philosophie, garant de la cohérence de la doctrine.

[3] Cyrène, l’ancienne ville grecque (en Libye actuelle), est la plus ancienne et la plus importante des cinq colonies grecques dans la région et lui donne son nom de Cyrénaïque, qui est encore utilisé aujourd’hui. Ancien évêché, elle se situe dans la vallée de Djebel Akhdar.