Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Sigurd Håkonsson

lundi 30 mars 2020, par ljallamion

Sigurd Håkonsson (vers 895-962) Jarl norvégien

Partage du royaume à la mort de Harald à la Belle Chevelure vers 920. En violet, le domaine des jarls de Lade.Jarl de Hladir [1] et fils de Håkon Grjotgardsson , son domaine s’étendait sur le Trøndelag [2] et le Hålogaland [3].

Fils de Håkon Grjotgardsson, fidèle allié d’Harald à la belle chevelure, le premier roi de Norvège. Symbole des liens étroits unissant les deux familles, Sigurd grandit aux côtés de 2 des fils du roi Harald, Halfdan le Noir et Sigrœd, dont l’éducation est confiée à Håkon. Par ailleurs, Sigurd épouse l’une des petites-filles du roi Harald.

Après la mort du jarl Håkon, Sigurd lui succède en tant que jarl de Lade. La Heimskringla [4] raconte comment il assiste à la naissance du futur roi Håkon le Bon qu’il nomme d’après le nom de son propre père. Après la mort du roi Harald, Sigurd aide le jeune Håkon à reprendre le trône de Norvège au frère de ce dernier, Éric à la hache sanglante.

Devenu roi, Håkon le confirme dans ses fonctions de jarl, avec autorité sur tout le Trøndelag. Fervent adorateur des dieux nordiques, Sigurd ne s’oppose cependant pas au roi Håkon dans ses tentatives, infructueuses, pour convertir le peuple au christianisme.

Après la mort de Håkon en 961, le fils d’Éric à la hache sanglante, Harald à la pelisse grisedit Harald II de Norvège monte sur le trône. Sigurd conserve le contrôle du Trøndelag en dépit de l’hostilité du nouveau roi, qui n’ose cependant rien tenter contre lui du fait de sa puissance. Le Trøndelag est, à l’époque, la province la plus riche de Norvège et le jarl conserve toute autorité sur la région. Le roi Harald en conçoit cependant un vif ressentiment et cherche à reprendre le contrôle de la province.

Après la trahison de l’un de ses parents, Sigurd est surpris lors d’un banquet par le roi Harald et ses hommes. Il est tué, avec ses hommes, lors de l’incendie des bâtiments où il se trouve. Son meurtre sera vengé plus tard par son fils, Håkon Sigurdsson.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Snorri Sturluson (trad. François-Xavier Dillmann), Histoire des rois de Norvège, vol. I, Paris, Gallimard,‎ 2000, 702 p. (ISBN 2-07073211-8)

Notes

[1] Les jarls de Lade ou jarls de Hlaðir étaient une dynastie de seigneurs norvégiens. Leur influence s’étend du 9ème siècle au 11ème siècle. Ils étaient implantés dans la localité de Lade (ville actuelle de Trondheim), sur les rives du Trondheimsfjord. Leur domaine couvrait le Trøndelag et le Hålogaland

[2] Le Trøndelag est l’une des cinq grandes régions géographiques de la Norvège. Il correspond au centre du pays, et comprend les deux comtés de Nord-Trøndelag et Sør-Trøndelag. À l’âge des Vikings, le Trøndelag était le domaine des puissants jarls de Lade, centré autour des plaines fertiles bordant le Trondheimsfjord. Les anciens royaumes de Nordmøre et Romsdal, ainsi que la municipalité actuelle de Bindal, étaient à l’origine également inclus dans le Trøndelag. Leurs habitants parlent d’ailleurs encore des dialectes similaires au Trøndersk, parlé dans le Trøndelag.

[3] Hålogaland était le plus septentrional des royaumes norvégiens dans les sagas nordiques. Au tout début de l’ère Viking, avant Harald aux beaux cheveux, Hålogaland était un royaume s’étendant entre le Namdalen dans le comté de Nord-Trøndelag et Lyngen dans le comté de Troms.

[4] La Saga des rois de Norvège ou Heimskringla (littéralement l’orbe du monde en vieux norrois) est un recueil de sagas écrites et compilées en Islande aux alentours de 1225 par le poète et historien Snorri Sturluson.