Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Dorothée de Gaza ou Dorothée l’Archimandrite

Dorothée de Gaza ou Dorothée l’Archimandrite

mardi 12 février 2019, par ljallamion

Dorothée de Gaza ou Dorothée l’Archimandrite

Moine en Palestine vers 560

Fresque représentant saint Dorothée de Gaza (monastère de Dionysiou au mont Athos, 1547).Natif d’Ascalon [1] au sein d’une famille fortunée, et venu dans sa jeunesse à Gaza [2] était disciple de Procope de Gaza qu’il accompagna pendant 10 ans, puis il instruisit saint Dosithée de Gaza .

Il refusa de devenir higoumène [3], mais d’autres moines se joignirent à lui au fil du temps, si bien qu’il devint abba [4] d’un monastère près de Gaza, jusqu’à sa mort.

Il y écrivit ses sermons et ses lettres, notamment celles destinées à Jean de Gaza et Barsanuphe de Gaza . Ce sont aujourd’hui des classiques de la littérature ascétique [5].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Les instructions de Dorothée de Gaza, présentation et traduction par Sr Pascale-Dominique Nau (Rome, 2014)

Notes

[1] Ashkelon ou Ascalon est une ville balnéaire d’Israël sur la côte méditerranéenne dans le district sud, au nord de la Bande de Gaza. En 1098, le calife fatimide Al-Mustansir Billah fait construire un mechhed (lieu d’un martyr) pour y recevoir le crâne de Husayn troisième imam chiite. Ce crâne aurait été transféré au Caire dans un autre mechhed. En août 1099, les Croisés, sous le commandement de Godefroi de Bouillon, assiègent la ville. Ils la prennent provisoirement aux Fatimides en 1102, mais la forteresse résiste jusqu’en 1153. Ce n’est qu’à cette date que la ville est véritablement intégrée au royaume de Jérusalem par Baudouin III. La bataille navale d’Ascalon, confirme la domination maritime de Venise sur Constantinople en 1126. La ville est reprise par Saladin en 1187. La forteresse est rasée pour ne pas tomber entre les mains de Richard Cœur de Lion roi d’Angleterre. Le roi d’Angleterre prend Ascalon et Jaffa, négocie auprès de Saladin le libre accès des pèlerins à Jérusalem et retourne en Angleterre en 1192. En 1270, le sultan mamelouk Baybars rase complètement la ville.

[2] Gaza, parfois appelée en anglais Gaza City pour la distinguer de la bande de Gaza qui désigne la région dans son ensemble, est la ville qui donne son nom à ce territoire longiligne appelé « bande de Gaza ».

[3] Un higoumène ou hégoumène est le supérieur d’un monastère orthodoxe ou catholique oriental. Le terme équivaut à celui d’abbé ou d’abbesse dans l’Église latine.

[4] abbé

[5] L’ascèse ou ascétisme est une discipline volontaire du corps et de l’esprit cherchant à tendre vers une perfection, par une forme de renoncement ou d’abnégation.