Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Saint Romain

lundi 27 septembre 2021, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 13 septembre 2011).

Saint Romain (vers 585-640)

Archevêque de Rouen

Issu d’une famille aristocratique gallo-romaine, il est éduqué à la cour du roi mérovingien Clotaire II, comme les jeunes nobles de cette époque où ils étaient nourris, ce qui signifie qu’ils y effectuaient diverses besognes domestiques, y recevaient quelque éducation, avant d’être renvoyés dans leurs provinces avec le titre d’évêque ou de comte.

C’est ainsi que Romain rencontra saint Ouen, et saint Éloi.

Le siège épiscopal de Rouen [1] étant vacant, le collège des chanoines désira que Romain y soit élu. Le roi y consentit, et lui offrit une crosse en 626.

Bien accueilli dans le diocèse, il mène une vie de prière et de jeûne vouée à la poursuite de l’évangélisation jusqu’à sa mort vers 639.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de nominis/ Saint-Romain

Notes

[1] L’archidiocèse de Rouen est un archidiocèse métropolitain de l’Église catholique en France. Érigé au 3ème siècle, le diocèse de Rouen est élevé au rang d’archidiocèse métropolitain au 5ème siècle. C’est le siège primatial de Normandie, premier dans l’ordre de préséance dans la province de Normandie. Saint Mellon qui était probablement un disciple de saint Nicaise, devint le premier évêque de Rouen. L’archevêque de Rouen est primat de Normandie et porte aussi les titres de comte de Dieppe, Louviers, Aliermont et Douvrend, vicomte de Déville, baron de Fresne-l’Archevêque, seigneur de Gisors, Neaufle, Gaillon, Bouteilles, Cliponville, Envronville