Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Boniface

vendredi 6 septembre 2013 (Date de rédaction antérieure : 1er septembre 2011).

Boniface (mort en 432)

Général de l’empire romain d’Occident

Monnaie à l'effigie de Boniface (422-431).

Il s’illustra d’abord dans la défense de Marseille en 413. Il protégea victorieusement la ville face aux assauts du roi wisigoth Athaulf à la fin de l’année.

Il fut par la suite nommé tribun militaire en Afrique avec pour mission la protection des frontières numido-maurétaniennes face aux tribus maures. Il entra à cette occasion en contact avec Saint Augustin, notamment pour s’enquérir, en 417 du statut religieux du donatisme [1].

Augustin, accompagné de son ami Alypius vint même le rencontrer à Thubunae [2].

Les incertitudes de la fin du règne d’Honorius déterminèrent la suite de sa carrière. Après la mort de Constance III, il fut rappelé en Italie en 422, puis nommé comte d’Afrique sans doute grâce à Galla Placidia. Il fut alors le responsable militaire de la quasi totalité des provinces d’Afrique, la partie qui est alors la plus riche et la plus fidèle de l’empire d’occident. A ce titre il dut assister Flavius Castinus contre les Vandales [3] en Espagne. Les 2 personnages ne s’entendaient guère et Boniface rallia directement l’Afrique.

Il fut particulièrement dévoué à Galla Placidia et à son fils l’empereur Valentinien III. Aussi, lors de l’usurpation de Jean en 423, Boniface bloqua l’approvisionnement en blé africain de Rome. Il fut disgracié par l’effet des intrigues d’Aetius. Rappelé à la cour, il est envoyé par l’impératrice contre Aetius et le bat mais périt de sa main dans un combat acharné.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Portail de la Rome antique/ Général de l’Empire romain

Notes

[1] Le donatisme désigne une doctrine chrétienne schismatique puis hérétique qui prit son essor dans le diocèse d’Afrique romaine aux 4ème et 5ème siècles. Il tire son nom de Donatus évêque de Cellae Nigrae (Cases-Noires) en Numidie. Le principal point d’achoppement des donatistes avec l’Église officielle concernait le refus de validité des sacrements délivrés par les évêques qui avaient failli lors des persécutions de Dioclétien (303-305). Cette position fut condamnée en 313 au concile de Rome.

[2] Tobna

[3] Les Vandales sont un peuple germanique oriental. Lors des Grandes invasions du 5ème siècle, leur migration les conduisit successivement en Gaule, Galice et Bétique en Espagne, Afrique du Nord puis dans les îles de Méditerranée occidentale Ils fondèrent également le « royaume vandale d’Afrique », ou « royaume de Carthage ». L’origine des Vandales est scandinave. Les Sillings seraient originaires du Nord du Jutland, les Hasdings du golfe d’Oslo qu’ils quittent pour le Jutland également : ils sont mentionnés pour la première fois par Tacite. Entre le 1er et le 3ème siècle, ils sont établis en Germanie orientale, dans une région située entre la Vistule et l’Oder, au bord de la mer Baltique.