Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Comito

jeudi 25 février 2016

Comito

Fille de Acacius, sœur aînée de Théodora et Anastasia. Grâce à Theodora, Comito était une belle soeur de Justinien 1er. “L’histoire secrète de Procope” [1] est une source principale à son sujet.

Son père, Acace, était un entraîneur d’ours de l’hippodrome de Constantinople. Sa mère, était une danseuse et une actrice. Après la mort de son père, sa mère amena ses enfants et plaça des couronnes de laurier sur la tête de ses filles et dans leurs mains, et les envoya s’asseoir sur le sol. Lorsque ces enfants eurent atteint l’âge de jeune fille, leur mère les mis comme hétaïres [2] à la journée.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé Comito/ Traduit par mes soins

Notes

[1] l’Histoire secrète ne devait être publiée qu’après la mort, sinon de Procope lui-même, du moins celles de Justinien et de Théodora. Son existence est connue de la Souda au 10ème siècle qui s’y réfère sous le nom d’Anekdota (Les choses non publiées) ; elle ne fut redécouverte que quelques siècles plus tard dans la Bibliothèque vaticane et publiée par Niccolò Alamanni en 1623 à Lyon. Elle couvre essentiellement la même période que les sept premiers livres des Guerres de Justinien. Elle dut être rédigée entre 548 et 550, soit dans les mêmes années où étaient publiés les livres I à VII des Guerres de Justinien. Sa fin abrupte laisse croire que, comme dans le cas de Sur les monuments, Procope serait décédé sans les avoir terminés.

[2] prostituées de grande classe