Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Cratès de Mallos

lundi 27 juillet 2015, par ljallamion

Cratès de Mallos (vers 220 av. jc-140 av. jc)

Philosophe stoïcien grec

Le globe de Cratès (vers 150 av. jc)Grammairien et philologue [1] qui professa à Pergame [2]. Né à Mallos [3] en Cilicie [4], contemporain et adversaire de Aristarque de Samothrace, célèbre auteur d’ouvrages de grammaire et de glossaires, il avait entre autres écrit un livre sur le dialecte attique, et était exégète d’Homère. Il eut Panétios de Rhodes comme élève.

L’introduction de l’ouvrage Sur les grammairiens et les rhéteurs de l’érudit romain Suétone est un rappel historique sur Cratès de Mallos, qui donna les premières conférences sur la matière durant son séjour à Rome.

Selon Strabon , Cratès construisit une sphère pour représenter la Terre. On considère qu’il réalisa le premier globe terrestre

Adepte de la théorie des cinq zones climatiques élaborée par Parménide, Cratès considère que la zone torride est occupée par l’Océan et que, par analogie, on peut concevoir des peuples habitant au-delà de la zone torride

L’idée d’une terre sphérique, qui s’est imposée parmi les savants grecs antiques à partir de Parménide, a rapidement entraîné des spéculations sur l’existence de terres australes symétriques des continents connus par l’observation. Ces continents supposés figurent sur une représentation du globe, comme celle qu’élabora Cratès de Mallos.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Marc Baratin, Le De Grammaticis et Rhetoribus de Suétone : un texte polémique ?, In : Histoire Épistémologie Langage. Tome 20, fascicule 2, 1998, Théories des cas. pp. 81-90

Notes

[1] La philologie est l’étude d’un langage à partir de documents écrits. C’est une combinaison de critique littéraire, historique et linguistique. Elle vise à rétablir le contenu original de textes connus par plusieurs sources, c’est-à-dire à sélectionner le texte le plus authentique possible, à partir de manuscrits, d’éditions imprimées ou d’autres sources disponibles (citations par d’autres auteurs, voire graffiti anciens), en comparant les versions conservées de ces textes, ou à rétablir le meilleur texte en corrigeant les sources existantes.

[2] Pergame est une ancienne ville d’Asie Mineure, en Éolide située au nord de Smyrne, au confluent du Caïque et du Cétios, à environ 25 km de la mer Égée. À l’heure actuelle, son nom est Bergama (Turquie, province d’Izmir).

[3] Mallos ou Mallus est une ancienne ville en Cilicie fondée par Mopsos fils de Manto. Mallus était une cité antique de Cilicia Campestris (appelée plus tard Cilicia Prima). La ville était située près de l’embouchure du fleuve Pyramus (appelé maintenant Ceyhan Nehri et qui a changé de cours depuis) en Anatolie. Aux temps antiques, la ville était située sur une colline faisant face à Magarsus, ville qui lui servait de port.

[4] La Cilicie est une région historique d’Anatolie méridionale et une ancienne province romaine située aujourd’hui en Turquie. Elle était bordée au nord par la Cappadoce et la Lycaonie, à l’ouest par la Pisidie et la Pamphylie, au sud par la mer Méditerranée et au sud-est par la Syrie. Elle correspond approximativement aujourd’hui à la province turque d’Adana, une région comprise entre les monts Taurus, les monts Amanos et la Méditerranée.