Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Panétios de Rhodes

samedi 20 septembre 2014, par ljallamion

Panétios de Rhodes (185 av. jc-112 av. jc)

Philosophe stoïcien

Panétios de Rhodes, dépeint comme un érudit médiéval dans la Chronique de NurembergSéleucus le grammairien, dans le Livre de la Philosophie, mentionne qu’un Platon de Rhodes également, fut disciple de Panétios. Il y a eu aussi un péripatéticien [1] de ce nom, disciple d’Aristote.

Panétios est né à Lindos [2], sur l’île de Rhodes. Il étudia à Pergame chez Cratès de Mallos , et à Athènes auprès de Diogène le Babylonien et Antipater de Tarse , 2 stoïciens.

Il se rendit à Rome, auprès de l’historien grec Polybe. En 146, il devint le conseiller principal de Scipion Émilien, général romain qui pacifia l’Espagne. Il eut comme disciples romains Mucius Scaevola Quintus Aelius Tubero et Aelius Stilo , qui devint maître de Varron .

Vers 129, il devint, à Athènes, à la mort d’Antipatros de Tarse, le 5ème scholarque de l’école stoïcienne. Il eut Athénodore le Cananite , Hécaton de Rhodes , pour disciples athéniens et surtout Posidonios d’Apamée, qui fut son successeur comme scolarque du Portique.

Panétios mourut à Athènes vers 110 av.jc.

Sur de nombreux points il rompt avec les dogmes stoïciens. Il se défie de la mantique [3] et nie l’immortalité de l’âme. Il reconnaît en nous, à côté des impulsions de l’instinct premier, des tendances fondamentales où s’associent nature et raison. Il aboutit à un humanisme, il tend à une sérénité morale faite de calme, de mesure, d’harmonie.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de De Officiis/Traité des Devoirs, traduit par Henri Joly (annotation et révision par Cyril Morana pour l’édition de 2010 aux Mille et Une Nuits

Notes

[1] Qui est partisan de la doctrine philosophique d’Aristote, de la tradition philosophique qui s’en inspire. Les philosophes péripatéticiens émettaient dans cette discussion l’argument singulier reproduit plus tard par le jésuite Riccioli dans son essai de réfutation des dialogues de Galilée

[2] Lindos est une ville et un site archéologique situé sur la côte Est de Rhodes.

[3] la divination