Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Gerontius

lundi 23 février 2015, par ljallamion

Gerontius

Général romain d’origine bretonne

Territoire des Allobroges.Considéré comme brave, compétent, orgueilleux et ambitieux, il est partisan de Constantin III, il mena des troupes depuis la Bretagne pour faire lever le siège de Valence [1] par Sarus à l’automne 407. Il poursuivit celui-ci jusqu’aux Alpes mais Sarus lui échappa. Dès lors, il fut appelé à diriger la défense du passage des Pyrénées avec ses troupes venues des Gaules malgré les récriminations des légions d’Ibérie [2] qui souhaitaient que cette garde leur fut confiée selon leur coutume, et non à un étranger à l’hiver 407.

Mais en 408, le retour de Constant avec un nouveau général le scandalisa et il décida de se révolter contre Constantin III. Ayant noué d’excellents rapports avec les barbares occupant l’Aquitaine, il leur permit alors de passer au-delà des Pyrénées afin de bloquer les troupes de Constant en Ibérie.

Il proclama empereur à Tarragone l’usurpateur Maxime en 409. Il passa ensuite au nord des Pyrénées avec une armée composée en partie de barbares ayant envahi l’Espagne afin d’en finir avec Constantin III.

Il assiégea Vienne [3] en 411, s’empara de Constant qui s’y réfugiait et le décapita. Mais cette même année, alors qu’il faisait le siège d’Arles où s’était retranché Constantin, il apprit l’arrivée inopportune des troupes du patrice Constance, général d’Honorius, venues d’Italie pour ramener la Gaule à Rome.

Ses troupes se débandèrent et il dut fuir en Espagne. Trahi par ses derniers fidèles, il se défendit comme un lion avec sa femme et un serviteur alain [4]. Il périt en 411.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Edward Gibbon - Histoire de la décadence et de la chute de l’empire romain - Tome 6,

Notes

[1] Valence est une commune du sud-est de la France, préfecture du département de la Drôme Située au cœur du couloir rhodanien, Valence est souvent désignée comme étant « la porte du Midi de la France ». Entre Vercors et Provence, sa situation géographique attire de nombreux touristes. Fondée en 121 av.jc après l’invasion de la Gaule narbonnaise par les Romains, elle se positionne rapidement comme étant le plus vaste carrefour de voies derrière Lyon3. Avec son importance grandissante, Valence accède au statut de colonie romaine. Au fil des siècles, la ville prend de l’ampleur et s’agrandit.

[2] L’Ibérie, aussi connue sous le nom d’Ivérie, est le nom donné par les Grecs et les Romains à l’ancien royaume de Karthlie et correspondant approximativement aux parties méridionale et orientale de l’actuelle République de Géorgie. Les Ibères du Caucase forment une base pour le futur État géorgien et, en même temps que les Colches de Colchide, le noyau de la population géorgienne actuelle. La région n’était, jadis, habitée que par quelques tribus qui faisaient partie du peuple appelé « Ibères ».

[3] Vienne est située en Europe continentale, dans le sud-est de la France, au cœur de la région Rhône-Alpes, dans le nord-ouest du département de l’Isère, dans la Vallée du Rhône, au nord-ouest de l’ancienne Province du Dauphiné, au sein de la région historique et naturelle du Viennois et plus précisément au confluent de la Gère et du Rhône2. La ville est entourée de plusieurs massifs montagneux, le Massif central à l’ouest et les Alpes à l’est et se situe au nord de l’axe méridien de la vallée du Rhône.

[4] Les Alains étaient un groupe de nomades scythes. Les Alains forment un peuple scythique, probablement originaire d’Ossétie. D’ailleurs, les Ossètes d’aujourd’hui se présentent comme les descendants directs des Alains. Ce sont des cavaliers nomades apparentés aux Sarmates et très proches des Iazyges, des Roxolans et des Taïfales.