Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Hermann Arminius

dimanche 22 mars 2015 (Date de rédaction antérieure : 1er août 2011).

Hermann Arminius (16 av jc-21 de notre ère)

Hermann Arminius Chef Germain de la tribu des Chérusques

Chef Germain de la tribu des Chérusques [1], fils du chef de guerre chérusque Segimerus. Il servit d’abord comme son frère Flavus dans les auxiliaires germains employés par Rome et fut citoyen équestre. Revenu dans son pays vers l’an 7 de notre ère, il exploitât la confiance aveugle que lui témoignait le gouverneur romain Quintilus Varus pour former secrètement, contre les romains, une vaste coalition, englobant les Chérusques et diverses tribus germaniques Septentrionales. A l’automne de l’an 9, il surprit et anéantit Varus et 3 légions romaines entre L’Ems et la Weser à Teutobourg [2] près de la ville actuelle de Detmold [3]. Après cette grande victoire, il tenta pendant plusieurs années d’obtenir que les tribus du Nord de la Germanie s’unissent contre Rome de façon permanente afin de mieux résister à ses futurs efforts de conquête mais les rivalités tribales étaient trop fortes.

Il lutta ensuite contre Germinacus de 14 à 16 de notre ère. Il battit ensuite le roi des Marcomans [4], Marobod, allié des romains. Il fut assassiné par des Germains, qui craignaient son pouvoir devenu trop important et autoritaire. Il fut vénéré en Allemagne comme un héros national.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de encyclopédie Imago Mundis/ Arminius ou Hermann/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 93

Notes

[1] Les Chérusques sont une puissante nation germanique au temps de la Rome antique, établie dans la région du Weser entre l’Elbe et la forêt de Teutoburg. Mentionnés par César et soumis aux Romains en l’an 12 av. jc, ils se soulevèrent à l’appel d’Arminius, ils anéantirent 3 légions romaines, ils prirent une part importante dans la lutte contre la domination romaine, participèrent au soulèvement contre Varus en l’an 9 et contre Germanicus en 15 et 16 ap. jc. Ils reconquirent leur indépendance avant d’émigrer vers la Saxe. Un haut degré de civilisation est attesté par des fouilles. Avec Arminius et la bataille de Teutoburg en 9 ap. jc, ils sont à l’origine de la formation de la confédération des Francs (Chérusques, Bructères, Chattes, Marses). Ils furent sans doute par la suite absorbés par la puissante tribu des Chattes.

[2] La forêt de Teutberg se situe en Basse-Saxe et Rhénanie Westphalie. Elle a pendant longtemps été considérée comme le site probable de la bataille de Teutobourg qui, en l’an 9 après JC, vit les guerriers germains menés par Arminius écraser trois légions romaines.

[3] Detmold, ville allemande du land de Rhénanie du Nord Westphalie, est le chef-lieu du district de Detmold et de l’arrondissement de Lippe. La ville est surnommée « la Merveilleuse ». On y trouve un des plus beaux châteaux de la Renaissance allemande : le château de Detmold.

[4] Les Marcomans (latin m. marcomani) sont un peuple germanique occidental, connu notamment grâce à l’historien romain Tacite qui les situe entre Naristes et Quades, dans l’actuelle Moravie. Au début du ier siècle de l’ère chrétienne, les Marcomans créent un royaume éphémère « centré sur la Bohême qui venait d’être enlevée aux Celtes Boïens » ; leur plus grand roi, Marobod avait été otage à Rome durant sa jeunesse.

Répondre à cet article