Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Zélas ou Ziaèlas

mercredi 21 avril 2021 (Date de rédaction antérieure : 29 juillet 2011).

Zélas ou Ziaèlas

Roi de Bithynie vers 250/243 à 230 av. jc

Fils de Nicomède 1er. Il monte sur le trône après avoir éliminé son frère cadet et concurrent Zipoétès III .

Soupçonnant, de la part des Galates [1] à sa solde, quelque complot, Zélas résolut de faire assassiner tous leurs chefs dans un grand repas où il les invita.

Mais ceux-ci, avertis à temps, le prévinrent en l’égorgeant à sa table même. Il est le père de Prusias 1er dit le Boiteux, qui lui succède à sa mort.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire », 2003 (ISBN 2-02-060387-X).

Notes

[1] Les Galates sont des peuples celtes qui, dans l’Antiquité, ont migré dans le centre de l’Asie Mineure. De Gaule cisalpine, des troupes celtes ont pris la route des Balkans, ils ont traversé la Macédoine et gagné la Grèce, pillant au passage le temple de Delphes, lors de la Grande expédition. À ce moment ils se divisent, certains d’entre eux retournant en Gaule dans les Cévennes et autour de Toulouse où ils sont désormais désignés comme Volques Tectosages. Les autres, ayant franchi l’Hellespont, les Galates, commandés par Lutérios et Léonorios, arrivent dans ce pays vers 278 av. jc à l’invitation du roi Nicomède 1er de Bithynie afin de combattre Antiochos 1er, roi séleucide. Leur appui lui assura le trône, et il leur donna en récompense des terres situées au sud de son royaume, sur les bords du Sangarius. Avant de s’y établir, les Gaulois dévastèrent toute la partie de l’Asie Mineure baignée par la mer Egée, depuis la Troade jusqu’à la Carie. Vaincus par Antiochos 1er, roi de Syrie en 277 et par Attale 1er, roi de Pergame en 241, ils se concentrèrent dans la partie nord de la Grande Phrygie, lui donnèrent le nom de Galatie, et reçurent eux-mêmes le nom de Gallo-Grecs, parce qu’ils se mêlèrent à la population grecque et phrygienne du pays. Géographiquement, leur implantation est délimitée par le royaume du Pont et la Paphlagonie au nord, la Cappadoce à l’est, le royaume de Pergame au sud et la Bithynie à l’ouest.