Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 8ème siècle > Eudes de Gascogne ou Eudon ou Lude

Eudes de Gascogne ou Eudon ou Lude

jeudi 28 juillet 2022, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 22 septembre 2011).

Eudes de Gascogne ou Eudon ou Lude

Duc d’Aquitaine et de Gascogne 688-735

Aquitaine et Gascogne au 8ème siècle

En 718, il fut nommé Princeps [1] par le roi mérovingien Chilpéric II.

Il succède vers 714 à Loup, duc de Gascogne [2]. Il tente de s’opposer, sauf durant l’invasion sarrasine [3] de 713, aux Francs de Charles Martel. Il épouse Valtrude fille de Wachigise. Il meurt assassiné en 735.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Généalogie Québec info/ Eudes de Gascogne, duc d’Aquitaine dit le Grand

Notes

[1] Princeps, vient du terme princeps senatus (littéralement « premier du Sénat »), est un titre porté par les empereurs romains sous le principat.

[2] Le duché de Vasconie ou duché de Gascogne, transcrit aussi en latin en Dux Wasconiæ selon les sources de l’époque, était une entité du Haut Moyen Âge au Moyen Âge central, constituée vers 601-602 par les rois Francs Mérovingiens afin de soumettre les Vascons et les populations locales que sont les Aquitains (Proto-Basques) à leur autorité. Mais entre 602 et 1063, même si la plupart des ducs sont d’origine vasconne, c’est-à-dire Aquitains (ancêtres des Basques et des Gascons), au fil des guerres et des alliances leur pouvoir est parfois sous le joug des Francs de 602 à 660 et de 768 à 812, parfois non de 660 à 768 et de 812 à 824, date de la création du Royaume de Pampelune. Ce dernier, aussi d’origine vasconne, ne cessera de s’impliquer politiquement et parfois militairement dans le duché qu’en 1063. Le duché de Vasconie disparaît en tant qu’entité politique en 1063, lorsque le comte de Gascogne Bernard II Tumapaler dû abandonner la Vasconie cistérieure à l’Aquitaine après sa défaite devant le duc d’Aquitaine Guillaume VIII à la bataille de La Castelle.

[3] Sarrasins ou Sarrazins est l’un des noms donnés durant l’époque médiévale en Europe aux peuples de confession musulmane. On les appelle aussi Arabes, Ismaélites ou Agaréniens. D’autres termes sont employés également comme Maures, qui renvoient aux Berbères de l’Afrique du Nord après la conquête musulmane. Le terme de Sarrasin se cristallise finalement sur l’opposition avec l’ennemi dans le contexte des Croisades menées par l’Occident chrétien en Terre sainte.