Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Apollodote 1er ou Apollodote 1er Sôter

Apollodote 1er ou Apollodote 1er Sôter

lundi 31 janvier 2022, par ljallamion

Apollodote 1er ou Apollodote 1er Sôter (mort vers 163-162 av. jc)

Roi indo-grec de 186 ou 185 jusqu’à environ 175 av. jc

Il régna sur les territoires gréco-bactriens [1] dans la seconde moitié du 2ème siècle av. jc.

Apollodote 1er était l’un des généraux de Démétrios 1er de Bactriane, roi gréco-bactrien qui envahit le nord-ouest de l’Inde en 180 av. jc.

Comme ses prédécesseurs, Apollodote 1er fait frapper une monnaie bilingue [2] diffusée jusqu’en dehors de la Bactriane [3]. Cependant, il est le premier à régner uniquement sur les territoires d’Inde.

Apollodote 1er eut pour successeur Antimaque II , à moins que les 2 rois n’aient régné à la même époque, Antimaque II possédant les territoires situés plus à l’ouest. Plus tard encore, Apollodote 1er eut pour successeur Ménandre 1er, et ces deux rois sont mentionnés par l’historien gallo-romain Trogue Pompée comme des rois indo-grecs importants.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Apollodote Ier/ Portail du monde indien/ Catégories : Roi indo-grec/ Roi gréco-bactrien

Notes

[1] Les royaumes gréco-bactriens sont un ensemble d’États hellénistiques fondés par des souverains grecs implantés en Asie centrale, centrés sur la Bactriane et la Sogdiane. Ils se sont épanouis à partir du milieu du 3ème siècle av. jc dans le milieu des colons grecs installés dans ces régions depuis la conquête d’Alexandre le Grand, lorsque le satrape de Bactriane Diodote 1er proclame son indépendance vis-à-vis des Séleucides. À leur apogée, vers 180 av. jc, les souverains gréco-bactriens dominent également la Tapurie, la Tranxiane, le Ferghana et l’Arachosie. À la suite des premières conquêtes de Démétrios 1er, les Grecs de Bactriane s’implantent au sud de l’Hindou Kouch, en Kapisène (région de Begrâm) et dans le Pendjab oriental, où sont fondés des royaumes indo-grecs. La domination de la Bactriane par les Grecs cesse dans le dernier tiers du 2ème siècle av. jc, victime des invasions de plusieurs peuples nomades, dont les Parthes et les Yuezhi. Des royaumes indo-grecs subsistent jusqu’aux débuts de notre ère. La période gréco-bactrienne est une étape importante de l’histoire culturelle de l’Asie centrale. L’arrivée de nombreux colons grecs, les fondations de nouvelles villes et la mise en valeur de territoires agricoles initient une phase de prospérité. Les cités grecques de la région sont des foyers culturels importants, dans lesquels se mêlent les traditions locales et les apports grecs, aussi bien dans l’art et l’architecture que la religion.

[2] en grec et en sanskrit

[3] La Bactriane ou Bactrie est une région à cheval sur les États actuels d’Afghanistan, du Pakistan, de la Chine, du Tadjikistan, de l’Ouzbékistan et aussi un peu du Turkménistan, située entre les montagnes de l’Hindū-Kūsh et la rivière Amou-Daria. Elle était beaucoup plus grande autrefois. Elle avait pour bornes : au sud les Paropamisades et l’Inde ; au nord, la Sogdiane ; à l’est, la Scythie extra Imaum ; à l’ouest, l’Hyrcanie, et contenait, entre autres contrées, la Margiane, la Guriane, la Bubacène, le pays des Tochares et des Marucéens.