Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 6ème siècle > Gisulf 1er ou Gisolf du Frioul

Gisulf 1er ou Gisolf du Frioul

dimanche 28 février 2016 (Date de rédaction antérieure : 9 septembre 2011).

Gisulf 1er ou Gisolf du Frioul

Noble lombard de sang royal de la seconde moitié du 6ème siècle

Neveu du roi des Lombards Alboïn, bon chef de guerre, il fut également un maréchal [1] du roi. Peu après l’invasion lombarde de l’Italie du Nord au printemps 568, il reçoit de son oncle la direction du duché du Frioul [2], le 1er érigé par les Lombards, avec la cité de Cividale [3] pour chef-lieu en 569. Cet important duché, par sa situation stratégique, permet de contrôler la frontière du royaume face aux éventuelles incursions des Avars [4] de Pannonie [5], des populations esclavones d’Istrie [6] et d’Illyrie [7], et celles des Byzantins. Il meurt vers 581, son jeune fils nommé Gisulf, sera évincé par Grasulf, oncle de ce dernier.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Gianluigi Barni, La conquête de l’Italie par les Lombards, Le Mémorial des Siècles, Albin Michel, Paris, 1975 (ISBN 2226000712).

Notes

[1] Maréchal du francique marhskalk, issu du germanique commun markhaz, lui-même issu du celtique "markh" (cheval), et du germanique skalkaz « serviteur », littéralement : le serviteur chargé du soin des chevaux. Ce terme a très tôt désigné des agents du pouvoir royal médiéval, notamment sous son aspect guerrier. Le maréchal, ou les maréchaux, avaient comme rôle de seconder le connétable dans ses fonctions, essentiellement la conduite de la guerre et la juridiction du point d’honneur. Dans certains cas, comme en France, maréchaux et connétables ont également été chargés de la police des grands chemins, ce qui a donné naissance au terme maréchaussée pour désigner la gendarmerie

[2] Le Duché de Frioul fut un des États institués par les Lombards en Italie. À la suite de l’invasion de l’Italie du Nord par les Lombards et à la conquête de Cividale, le roi Alboïn érige ce duché qu’il confie à son neveu Gisulf. Ce dernier est le premier des ducs de Frioul. Le territoire est stratégique, il permet de contrôler la frontière du royaume face aux éventuelles incursions des Avars de Pannonie, des populations esclavones d’Istrie et d’Illyrie, et prétentions des Byzantins de l’Exarchat de Ravenne. Il fut ainsi régulièrement en lutte contre ces voisins. Autonome, le duché fait partie du royaume lombard comme le duché de San Giulio, Duché de Turin, Duché de Spolète ou le duché de Bénévent.

[3] Cividale del Friuli est une commune de la province d’Udine dans la région Frioul Vénétie julienne en Italie. Cividale fut la capitale du premier duché lombard d’Italie avec Gisulf, neveu de Alboïn. En cette époque, le nom devient Civitas, la cité par excellence, qui deviendra ensuite Cividale. En 610, Cividale est pillée et incendiée par les Avars du khagan Bayan qui, après avoir battu et tué le duc Gisulf II, s’empare de Romilda, femme du duc. Détruite par les Avars, elle restera un important centre connu sous le nom de Civitas Forumiuliana, pour devenir ensuite un centre militaire et politique de la Vénétie.

[4] Les Avars ou Avares sont un peuple turc de cavaliers nomades dirigés par un Khagan, parfois identifiés aux Ruanruan qui menaçaient la Chine au 3ème siècle.

[5] La Pannonie est une ancienne région de l’Europe centrale, limitée au Nord par le Danube et située à l’emplacement de l’actuelle Hongrie, et partiellement de la Croatie, de la Serbie, de la Bosnie-Herzégovine, de la Slovénie, de l’Autriche et de la Slovaquie.

[6] L’Istrie est une péninsule de l’Adriatique de forme triangulaire pointée vers le sud, attachée au continent par le nord-est. Sa superficie est de 2 820 km². Son littoral commence au nord-ouest avec le golfe de Trieste, suit une ligne rectiligne nord-ouest/sud-est longue de 242,5 km jusqu’au cap Kamenjak où il s’infléchit et suit une ligne sud-ouest/nord-est longue de 212,4 km jusqu’à la baie de Kvarner. Son territoire est principalement compris en Croatie.

[7] L’Illyrie est un royaume fondé à Shkodra, Albanie actuelle, en 385 av.jc, par le roi Bardylis. Annexée par Rome durant l’Antiquité, elle désignera plus tard une région historique des côtes de la rive orientale de l’Adriatique, correspondant à peu près actuellement à l’ouest de la Croatie, de la Slovénie, de la Bosnie-Herzégovine,du Montenegro de l’Albanie et du Kosovo.