Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 11ème siècle > Lambert II de Louvain ou Lambert II Baldéric de Louvain dit le (...)

Lambert II de Louvain ou Lambert II Baldéric de Louvain dit le ceinturé

mercredi 22 décembre 2021, par ljallamion

Lambert II de Louvain ou Lambert II Baldéric de Louvain dit le ceinturé (mort en 1054)

Comte de Louvain et de Bruxelles de 1040 à 1054

Fils de Lambert 1er, comte de Louvain [1] et de Bruxelles [2], et de Gerberge de Lotharingie .

Selon la Vita Gudilae [3] Lambert II succède à son frère, Henri 1er de Louvain . Il hérite du patrimoine que les comtes de Louvain avaient rassemblé et s’attacha à l’augmenter aux dépens des autorités impériale et religieuse [4]. C’est ainsi qu’on le voit aux prises de Wazon , évêque de Liège [5], en 1046, puis avec l’empereur en 1051.

Il fonda en 1047 le chapitre de Sainte-Gudule dans l’église Saint-Michel à Bruxelles.

Il rejoint la rébellion de Baudouin V de Flandre contre l’empereur Henri III, mais en 1054 il périt dans une bataille contre l’armée impériale près de Tournai [6].

Il fut enterré dans l’abbaye de Nivelles [7].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Lambert II de Louvain/ Catégories : Maison des Régnier/ Comte de Louvain

Notes

[1] Louvain est une ville néerlandophone de Belgique située en Région flamande, chef-lieu de la province du Brabant flamand et chef-lieu de l’arrondissement qui porte son nom. Elle est arrosée par la Dyle, affluent du Rupel. Louvain devint le centre de commerce le plus important du duché entre le 11ème et le 14ème siècle.

[2] Le Comté de Bruxelles, également appelé Comté de Uccle ou Comté de Uccle-Bruxelles, était un comté du Pagus de Brabant. Le Pagus de Brabant est mentionné pour la première fois dans le Traité de Meerssen (870) dans lequel il est mentionné que le Pagus est divisé en 4 comtés. Le comté de Bruxelles se situe environ entre la Senne et la Dyle. Vers l’an mil, il est uni au comté de Louvain probablement à la suite du mariage de Gerberge de Basse-Lotharingie et Lambert I de Louvain. C’est vers 1085-1086, que les comtes de Louvain transforment les 2 comtés en un landgraviat. Le landgraviat de Brabant fut érigé en duché en 1183-1184.

[3] La vie de sainte Gudille

[4] abbayes de Nivelles et de Gembloux, ainsi que l’évêque de Liège

[5] La principauté épiscopale de Liège était un État du Saint Empire romain, compris dans le Cercle de Westphalie, ayant pour capitale la ville de Liège. C’est en l’an 985 que naît la principauté épiscopale. C’est à cette date que Notger, déjà évêque de Liège depuis 972, devient prince-évêque en recevant le comté de Huy. Cet État a existé pendant plus de 800 ans, jusqu’à la révolution liégeoise en 1789

[6] Tournai est une ville francophone de Belgique située en Région wallonne et en Flandre romane , chef-lieu d’arrondissement en province de Hainaut et siège de l’évêché de Tournai.

[7] L’abbaye de Nivelles fut fondée vers 648-649 par la veuve de Pépin de Landen, Itte Idoberge avec le concours de l’évêque Saint Amand. À son origine, elle abrite des moniales. La communauté fait appel à des moines irlandais de l’abbaye de Péronne ; Feuillen, dirigeant de Péronne, envoie les plus âgés à Nivelles et les plus jeunes à Fosses à 30 km de Nivelles. Nivelles devient une communauté double dirigée par un abbé et une abbesse, et plus tard uniquement par une abbesse.