Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Régnier III de Hainaut

Régnier III de Hainaut

mardi 19 novembre 2019

Régnier III de Hainaut

Comte de Hainaut de 940 à 958

Fils de Régnier II , comte de Hainaut [1].

Il participa avec son frère Rodolphe à la révolte de son oncle Gislebert, duc de Lotharingie [2], mais ce dernier fut tué et Régnier et Rodolphe durent faire leur soumission à Otton 1er, roi de Germanie [3].

Il ne tarda pas à nouer de nouvelles alliances avec le Carolingien Louis IV d’Outremer, mais Otton envoya le duc Hermann 1er de Souabe pour soumettre les rebelles en 944.

Otton nomma comme duc de Lotharingie son gendre Conrad le Roux, qui chercha à réduire la puissance de Régnier, qu’il considérait comme un rival. Conrad se révolta ensuite contre l’empereur et Régnier, de rebelle, se retrouva soutien de l’empereur.

L’anarchie se développa en Lotharingie et Régnier se tailla une principauté aux dépens de l’Empire et du royaume de France, s’emparant du douaire de la reine Gerberge, sœur d’Otton 1er et mère du roi de France Lothaire, et pillant les églises et les abbayes.

Enfin, l’archevêque Brunon de Cologne, nommé duc de Lotharingie s’attacha à restaurer l’ordre et à soumettre les révoltés. Après de durs combats, il vainquit Régnier, mais celui-ci, ne voulant pas faire sa soumission, fut exilé en Bohême [4]. Il y vécut encore quelques années.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Régnier III de Hainaut/ Portail du Haut Moyen Âge/ Comte de Hainaut

Notes

[1] Le comté de Hainaut ou Hainau est un ancien comté qui relevait du Saint Empire romain germanique, qui se trouvait en bordure du royaume de France.

[2] La Lotharingie désigne le royaume de Lothaire II du latin Lotharii Regnum, arrière-petit-fils de Charlemagne. Il fut constitué en 855. Après sa mort, elle fut l’enjeu de luttes entre les royaumes de Francie occidentale et de Francie orientale, avant d’être rattachée au Saint Empire romain germanique en 880. Il devint un duché au début du 10ème siècle. Dans la deuxième moitié du 10ème siècle, le duché fut scindé en un duché de Basse Lotharingie et un duché de Haute Lotharingie, qui deviendra la Lorraine.

[3] Le Royaume de Germanie n’a pas réellement existé sous ce nom-là. Avec la fin des Carolingiens, les Ottoniens s’imposent et fondent une dynastie qui règne sur la Francie orientale. Pour marquer la différence avec le Royaume de France, on l’appelle Royaume Teutonique. Ce ne sont que les historiens allemands modernes qui lui donnent le nom de Royaume de Germanie. Ce Royaume correspondait au départ aux territoires de la Franconie, de la Saxe et de la Bavière. Mais avec les nombreuses modifications territoriales, le titre de roi de Germanie est devenu honorifique et s’est même pratiquement confondu avec celui de Roi des Romains.

[4] La Bohême est une région historique d’Europe centrale, actuellement l’une des composantes de la République tchèque avec la Moravie et une petite fraction de la Silésie. Après avoir porté la couronne ducale jusqu’à Vratislav II de Bohême, cette dynastie devint royale sous ce prince en 1086, par un décret de l’empereur Henri IV.