Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Gerberge de Saxe

dimanche 4 octobre 2015 (Date de rédaction antérieure : 3 novembre 2011).

Gerberge de Saxe (vers 914-avant 989)

Fille d’Henri 1er l’Oiseleur, roi de Germanie [1] et de Mathilde de Reingelheim dite Sainte Mathilde. Elle épouse en 928 Gislebert, duc de Lotharingie [2], puis elle se remarie fin 939 avec Louis IV d’Outremer et lorsque celui-ci est fait prisonnier par le duc de Normandie [3], elle lutte pour le royaume et négocie la libération du roi.

En 954, elle est à nouveau veuve et devient régente durant la minorité de son fils. Elle parvient alors à enrayer les révoltes des grands vassaux du royaume et marie Lothaire à Emma d’Italie afin de faire alliance avec la Germanie. Elle s’éteint à Reims, elle est inhumée dans le chœur de l’abbaye de Saint Remi de Reims [4].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Gerberge de Saxe/La France pittoresque

Notes

[1] Le Royaume de Germanie n’a pas réellement existé sous ce nom-là. Avec la fin des Carolingiens, les Ottoniens s’imposent et fondent une dynastie qui règne sur la Francie orientale. Pour marquer la différence avec le Royaume de France, on l’appelle Royaume Teutonique. Ce ne sont que les historiens allemands modernes qui lui donnent le nom de Royaume de Germanie. Ce Royaume correspondait au départ aux territoires de la Franconie, de la Saxe et de la Bavière. Mais avec les nombreuses modifications territoriales, le titre de roi de Germanie est devenu honorifique et s’est même pratiquement confondu avec celui de Roi des Romains.

[2] La Lotharingie désigne le royaume de Lothaire II (du latin Lotharii Regnum), arrière-petit-fils de Charlemagne. Il fut constitué en 855. Après sa mort, elle fut l’enjeu de luttes entre les royaumes de Francie occidentale et de Francie orientale, avant d’être rattachée au Royaume de Germanie en 880. Il devint un duché au début du 10ème siècle. Dans la deuxième moitié du 10ème siècle, le duché fut scindé en un duché de Basse Lotharingie et un duché de Haute Lotharingie, qui deviendra la Lorraine.

[3] Le titre de duc de Normandie est un titre détenu (ou revendiqué) par divers dirigeants politiques normands, français, anglais et britanniques à partir du 10ème siècle.

[4] Vers 760, l’abbé Jean Turpin fonde l’abbaye Saint-Remi et y installe une communauté religieuse bénédictine qui y restera jusqu’à la Révolution française. Au milieu du 9ème siècle, l’archevêque Hincmar agrandit l’édifice et consacre l’abbatiale carolingienne.