Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 17ème siècle > Georges de Hesse-Darmstadt (1669-1705)

Georges de Hesse-Darmstadt (1669-1705)

dimanche 7 mai 2017 (Date de rédaction antérieure : 25 mars 2017).

Georges de Hesse-Darmstadt (1669-1705)

Feldmarschall de l’armée autrichienne-Vice-roi de Catalogne de1698 à 1701-Gouverneur de Gibraltar

Né à Montjuïc [1] il fut chef de l’armée autrichienne pendant la guerre de Succession d’Espagne [2], vainqueur de Gibraltar en 1704 puis Gouverneur de Gibraltar.

Troisième fils de Louis VI de Hesse-Darmstadt , Landgrave de Hesse-Darmstadt [3]. Après la mort prématurée de son père, il est élevé par sa mère Elisabeth Dorothée de Saxe-Gotha-Altenburg .

En 1686, il entreprend un périple à travers la France et la Suisse. Étant le plus jeune fils, il a peu de chances de devenir le landgrave [4], il se destine donc à la carrière militaire.

Il combat d’abord contre les Turcs sous les ordres du prince Eugène de Savoie. Il est présent à la bataille de Mohács [5]. Puis il rejoint Guillaume III d’Orange dans la campagne irlandaise. À son retour, il se convertit au catholicisme et devint, en 1692, à l’âge de 23 ans, Generalfeldwachtmeister [6] dans l’armée autrichienne.

Il combat ensuite les Français pendant la Guerre de la Ligue d’Augsbourg [7]. En 1695, il est envoyé par l’Empereur à la tête d’une unité de 2 000 soldats, pour participer à la défense de la Catalogne contre les forces bien supérieures de l’armée française et de sa marine.

En 1697, il défend Barcelone, assiégée par terre par le maréchal Louis Joseph de Vendôme et par mer par l’amiral Victor Marie d’Estrées . À la demande de Madrid et contre son avis, la ville capitule après un siège de 52 jours.

En 1697, après la guerre, il est honoré et fait chevalier de l’Ordre de la Toison d’or [8]. Après le retrait des Français, il est nommé vice-roi de Catalogne [9]. Il apprend un peu de catalan et lance quelques réformes, devenant très populaire dans la région. En 1699, il est nommé General der Kavallerie [10].

Mais en 1700 Philippe V succède à Charles II. En 1701, le Prince George-Louis est remplacé par un vice-roi pro-Bourbon, Luis Antonio Tomás Fernández de Portocarrero .

À son retour en Autriche, l’empereur Léopold 1er lui ordonne de négocier une alliance entre l’Angleterre et le Portugal pour soutenir les revendications de son fils, l’archiduc Charles , au trône d’Espagne.

Dès le début de la guerre de Succession d’Espagne [11], il est envoyé à la tête des troupes autrichiennes pour soutenir la cause de l’archiduc Charles en Espagne. En 1704, sous son commandement, 1 800 soldats néerlandais et anglais débarquent et prennent Gibraltar. Lorsqu’il quitte Gibraltar, il prend le commandement de la conquête de Barcelone. Le 13 septembre, à l’assaut de la citadelle de Montjuich [12], une balle lui déchire une artère de la cuisse, il meurt d’hémorragie.

Son corps est embaumé et enterré dans l’église dels Josepets de Gràcia. En 1711, son cœur est envoyé à Darmstadt [13]. Il est connu des Catalans sous le nom de Príncep Jordi [14].

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Georges de Hesse-Darmstadt/ Portail de l’Autriche/ Gouverneur de Gibraltar

Notes

[1] Montjuïc est une colline dominant l’ancienne ville et le vieux port de Barcelone.

[2] La guerre de Succession d’Espagne est un conflit qui a opposé plusieurs puissances européennes de 1701 à 1714, dont l’enjeu était la succession au trône d’Espagne à la suite de la mort sans descendance du dernier Habsbourg espagnol Charles II et, à travers lui, la domination en Europe. Dernière grande guerre de Louis XIV, elle permit à la France d’installer un monarque français à Madrid : Philippe V, mais avec un pouvoir réduit, et le renoncement, pour lui et pour sa descendance, au trône de France, même dans le cas où les autres princes du sang français disparaîtraient. Ces conditions ne permettaient pas une union aussi étroite que celle qui était espérée par Louis XIV. La guerre de succession donna néanmoins naissance à la dynastie des Bourbons d’Espagne, qui règne toujours aujourd’hui.

[3] Le landgraviat de Hesse-Darmstadt était un landgraviat du Saint Empire romain germanique. À la mort du dernier landgrave de Hesse, Philippe 1er le Magnanime, survenue le 31 mars 1567, la tradition que Darmstadt et son territoire, mais il vit bientôt ses domaines s’agrandir par la mort de deux de ses frères, Philippe II et Louis III, restés sans enfants. Louis V, fils de Georges, céda en 1595 à son frère Frédéric le territoire de Hombourg qui par la suite forma un landgraviat distinct : le landgraviat de Hesse-Hombourg. Au siècle suivant, Georges II céda Marbourg à la Hesse-Cassel.successorale de la Maison de Hesse imposait le partage entre ses quatre fils : Guillaume hérita de la moitié nord appelée désormais « Hesse-Cassel », Louis la Hesse-Marbourg, Philippe la Hesse-Rheinfels et Georges 1er le Pieux les territoires méridionaux appelés désormais « Hesse-Darmstadt » . Ce legs ne comportait

[4] Titre de noblesse équivalent, lorsqu’il est employé seul, à celui de comte. Dans le Saint Empire romain germanique, il fut combiné avec d’autres termes dénotant une juridiction ou un domaine de responsabilité, assortis de concessions spéciales d’autorité ou de rang jusqu’à la fin du régime féodal.

[5] La bataille de Mohács, livrée le 12 août 1687, a opposé les Turcs de l’Empire ottoman, emmenés par le grand vizir Sari Süleyman Pacha, aux forces de l’armée impériale du Saint Empire romain sous Léopold 1er, empereur des Romains, commandées par Charles de Lorraine. La défaite des Turcs porta un coup d’arrêt définitif à l’expansion de l’empire ottoman en Europe.

[6] major-général

[7] La guerre de la Ligue d’Augsbourg, également appelée guerre de Neuf Ans, guerre de la Succession Palatine ou guerre de la Grande Alliance, eut lieu de 1688 à 1697. Elle opposa le roi de France Louis XIV, allié à l’Empire ottoman et aux jacobites irlandais et écossais, à une large coalition européenne, la Ligue d’Augsbourg menée par l’Anglo-néerlandais Guillaume III, l’empereur du Saint Empire romain germanique Léopold 1er, le roi d’Espagne Charles II, Victor Amédée II de Savoie et de nombreux princes du Saint Empire romain germanique. Ce conflit se déroula principalement en Europe continentale et dans les mers voisines, mais on y rattache le théâtre irlandais, où Guillaume III et Jacques II se disputèrent le contrôle des îles britanniques, et une campagne limitée entre les colonies anglaises et françaises et leurs alliés amérindiens en Amérique du Nord. Cette guerre fut la deuxième des trois grandes guerres de Louis XIV.

[8] L’ordre de la Toison d’or, dit aussi la Toison d’or ou la Toison, est l’ordre de chevalerie le plus élevé et prestigieux de l’Espagne, fondé à Bruges (ville de l’État bourguignon) le 10 janvier 1430 par Philippe le Bon, duc de Bourgogne, à l’occasion de son mariage avec Isabelle de Portugal. Son premier chapitre se tient à Lille l’année suivante, en 1431, le port du collier devenant obligatoire le 3 décembre 1431. Le nom de l’ordre est inspiré du mythe grec de la Toison d’or

[9] Le titre de vice-roi est porté par le plus haut représentant du roi dans une province ou une colonie. Cette province ou colonie est nommée un vice-royaume. Une vice-reine est une femme exerçant cette fonction (rare, car la fonction comprend également le haut commandement militaire), ou la femme d’un vice-roi. L’allusion étymologique au roi fait qu’il est perçu comme plus important que gouverneur général même si dans nombre de cas il est synonyme de ce rang administratif. Dans certains cas, le titre (et la fonction, à moins que le titre ne soit pas directement rattaché à elle) est réservé aux membres de la famille régnante.

[10] général de la cavalerie

[11] La guerre de Succession d’Espagne est un conflit qui a opposé plusieurs puissances européennes de 1701 à 1714, dont l’enjeu était la succession au trône d’Espagne à la suite de la mort sans descendance du dernier Habsbourg espagnol Charles II et, à travers lui, la domination en Europe. Dernière grande guerre de Louis XIV, elle permit à la France d’installer un monarque français à Madrid : Philippe V, mais avec un pouvoir réduit, et le renoncement, pour lui et pour sa descendance, au trône de France, même dans le cas où les autres princes du sang français disparaîtraient. Ces conditions ne permettaient pas une union aussi étroite que celle qui était espérée par Louis XIV. La guerre de succession donna néanmoins naissance à la dynastie des Bourbons d’Espagne, qui règne toujours aujourd’hui.

[12] La bataille de Montjuïc se déroula du 13 au 17 septembre 1705 pendant la guerre de Succession d’Espagne. En août 1705, l’armée de la coalition commandée par Charles Mordaunt de Peterborough débarque sur la côte catalane, avec l’intention de s’emparer de Barcelone. Pour ce faire il lui faut d’abord prendre le château de Montjuïc, commandée par Francisco de Velasco.

[13] Darmstadt est une ville du Land de Hesse en Allemagne. Darmstadt fait partie du Land de Hesse depuis 1479. Elle devient la capitale des princes de Hesse-Darmstadt à partir de 1567 lors de la création du landgraviat de Hesse-Darmstadt formé après le décès de Philippe 1er le Magnanime. Une partie des possessions de Philippe 1er le Magnanime ont été cédées (Hesse-Cassel, Hesse-Marbourg, Hesse-Rheinfels, Hesse-Darmstadt et Dietz). Entre 1618 et 1648, Darmstadt a subi les conséquences de la guerre de Trente Ans. En 1635, de nombreuses personnes sont mortes à cause de la peste.

[14] Prince Georges