Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Orderic Vital

dimanche 29 décembre 2013

Orderic Vital (1075-1141/11433)

Moine anglo-normand et historiens du Moyen Âge

Médaillon du mémorial dédié à Orderic Vital à Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois

Sa principale œuvre est “l’Historia ecclesiastica” qui retrace notamment l’histoire du duché de Normandie et du Royaume d’Angleterre au 11ème et 12ème siècle.

Il naît, près de Shrewsbury [1] en Angleterre. Odelarius, son père, est un Français venu trouver fortune dans le royaume anglo-saxon qui vient de tomber aux mains des Normands.

Clerc érudit, il fait partie de la maison de Roger II de Montgommery, l’un des lieutenants de Guillaume le Conquérant.

La mère d’Orderic est anglaise. Il passe sa petite enfance dans le Shropshire [2] dont Roger II est le comte. À l’âge de 10 ans, son père le confie au monastère de Saint-Évroult [3] en Normandie. Cette abbaye, fondée au 7ème siècle et restaurée vers 1050, jouit d’une bonne réputation dans le domaine de l’enseignement. Entré comme oblat [4], il passe les différentes étapes de la carrière d’un moine.

En 1090, il prononce probablement ses vœux, en 1091 il devient sous-diacre, en 1093 diacre et, en 1107/1108 reçoit la prêtrise des mains de l’archevêque de Rouen Guillaume Bonne-Âme .

Dans le même temps, le jeune moine apprend à Saint-Évroult la grammaire et le latin sous la direction de Jean de Reims. Son travail à l’abbaye se spécialise dans la lecture et la copie d’ouvrages. À partir de 1095 environ, il rédige les Annales du monastère puis se consacre à interpoler l’œuvre de Guillaume de Jumièges , “les Gesta Normannorum Ducum” [5]. L’abbé Roger lui demande alors d’écrire une histoire du monastère. C’est le point de départ de l’Historia ecclesiastica.

C’est une source de premier ordre pour l’histoire de la Normandie ducale et de l’Angleterre normande. Elle a peu de succès au Moyen Âge mais depuis sa publication au 17ème siècle, les érudits et les historiens l’utilisent beaucoup. Son intérêt dépasse le simple apport de dates et d’événements.

L’Historia ecclesiastica renseigne sur la société féodale, sur les coutumes sociales et sur la culture monastique. Elle fournit une série de portraits des puissants de l’époque, roi, reines, évêques ou barons.

Au départ, pourtant, le travail du moine doit se limiter à écrire l’histoire de l’abbaye de Saint-Évroult. Puis le projet s’élargit temporellement et géographiquement. Dépassant le cadre du monastère, Orderic Vital s’intéresse à la Normandie, à l’Angleterre, à l’Italie du Sud et à la France. Il remonte à la naissance du Christ. L’œuvre aboutit à une chronologie universelle dans la lignée de celle de Bède le Vénérable. De 1114 à 1141, le moine se consacre à cet énorme travail de recherche et d’écriture, n’hésitant pas parfois à réviser certains passages. Il le termine peu avant sa mort en 1141/1143, à plus de 66 ans.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Orderic Vital/ Portail de la Normandie/ Religieux du Moyen Âge

Notes

[1] Shrewsbury est une ville britannique, située dans le Shropshire (Angleterre), aux abords du Pays de Galles.

[2] Shropshire aussi appelé Salop ou dans sa forme abrégée Shrops est un comté anglais des West Midlands, Le chef-lieu est Shrewsbury

[3] L’abbaye de Saint-Évroult est une ancienne abbaye bénédictine construite sur ce qui est aujourd’hui le territoire de la commune de Saint-Évroult-Notre-Dame-du-Bois (Orne), elle est aujourd’hui en ruines

[4] Un oblat est un membre d’une communauté monastique sans être canoniquement membre de l’ordre monastique correspondant et sans en prononcer les vœux. De l’Antiquité au Moyen Âge, ce terme avait un sens différent : il désignait les laïcs menant la vie monastique depuis leur enfance suite à la décision de leurs parents de les donner pour servir Dieu, avec l’obligation pour un monastère de prendre en charge leur éducation.

[5] Geste des ducs de Normandie