Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 100 av.jc à 1 de notre ère > Marcus Tullius Cicero dit Cicéron

Marcus Tullius Cicero dit Cicéron

dimanche 15 novembre 2015, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 30 juillet 2011).

Marcus Tullius Cicero dit Cicéron (106 av.jc-43av.jc)

Orateur est homme politique romain

Cicéron, Orateur est homme politique romain

Sa vie a coïncidé avec le déclin et la chute de la République romaine, et il fut un acteur important dans plusieurs des événements politiques significatifs de son temps. Il étudia la jurisprudence, la rhétorique, et la philosophie.

Avocat, il s’exila pour échapper au ressentiment de Sylla, dont il avait fait débouter un partisan, et ne rentra à Rome qu’à la mort de celui-ci en 77 av jc pour entamer une carrière sénatoriale. En 76 av jc, il fut questeur en Sicile. Les siciliens firent appel à lui 1 an plus tard contre un propréteur [1] pillard, Verrès, qu’il contraignit à l’exil.

Partisan de Pompée, il étouffa en tant que consul, la conjuration de Catalina [2] en 63 av jc. Mais hostile au premier triumvirat de Pompée, César et Crassus, il s’exila de nouveau en 58 av jc, fut rappelé en 57 av jc et se rapprocha de César, auquel il se rallia après Pharsale [3] en 48 av jc. Après la mort de César, il attaqua violemment Antoine dans ses “Philippiques”et tenta de lui opposer le jeune Octave, dont il espérait se servir pour rétablir l’ancien régime. Mais Octave ayant formé avec Antoine et Lépide le second triumvirat, le sacrifia à la vindicte d’Antoine. Cicéron fut proscrit, puis assassiné le 7 décembre 43 av jc.

On ne peut limiter le rôle de Cicéron au 1er siècle av jc, à une carrière politique finalement vouée à l’échec. Orateur aux dons éclatants, grand écrivain et philosophe, son œuvre témoigne de la grandeur intellectuelle du monde romain à la fin du régime Républicain. Les seules périodes de sa vie où il a écrit étaient les temps ou il fut empêché de force de participer à la politique.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Cicéron (Marcus Tullius Cicero)/Imago Mundi/ encyclopédie universelle/ Le petit mourre dictionnaire d’histoire universelle édition Bordas 2004 p 263

Notes

[1] Propréteur : magistrat qui a la charge du gouvernement d une province.

[2] La conjuration de Catilina est un complot politique visant la prise du pouvoir à Rome en 63 av.jc. Devenue la capitale d’un empire en croissance rapide, la Ville est alors depuis longtemps à l’abri d’une attaque ennemie, mais depuis la Guerre sociale (de 91 à 88), elle doit faire face à de nombreux troubles qui mettent à mal les institutions de la République romaine et sa population. Le complot ourdi par le sénateur Lucius Sergius Catilina et ses partisans ne ressemble pourtant en rien à ce que la République romaine a connu jusqu’alors. Déçu par un triple échec lors de l’élection au consulat, Catilina organise secrètement une conjuration qui vise à éliminer une partie de l’élite politique romaine et à s’emparer du pouvoir politique suprême en s’appuyant sur les frustrations d’une partie de la nobilitas romaine et de certains notables italiens. Sur sa route, le conspirateur voit ses visées contrecarrées par la détermination du consul Cicéron, dont le mandat touche à sa fin au moment des faits.

[3] La bataille de Pharsale s’est déroulée en Thessalie, près de la ville du même nom, le 9 août 48 av. jc, pendant la guerre civile romaine qui opposait le clan de César à celui de Pompée. En gagnant cette bataille dans laquelle il était en grande infériorité numérique, César prit un avantage décisif sur le camp adverse.