Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Pierre Passereau

samedi 22 août 2015 (Date de rédaction antérieure : 1er novembre 2012).

Pierre Passereau

Musicien

Célèbre dans la 1ère moitié du 16ème siècle, ténor à la chapelle d’Angoulême en 1509, il chanta pour le duc d’Angoulême qui deviendra plus tard François 1er.

Il occupa ensuite le même poste à la cathédrale de Cambrai [1] de 1525 à 1530.

Outre un motet, son oeuvre consiste en 26 chansons, grivoises, narratives ou descriptives, dont le célèbre “Il est bel et bon” publiée en 1534. A partir de cette œuvre, de nombreuses adaptations et transcriptions pour luth et clavier ont vu le jour en Italie. Écrite dans le style de Clément Janequin, cette "chanson parisienne" l’a rendu célèbre en son temps à Venise, mais aussi à travers les siècles, puisqu’elle figure encore très souvent au répertoire des chorales d’amateurs et de professionnels. Elles furent également parodiées par plusieurs de ses contemporains, dont Pierre Certon.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de histoire de Pierre Passereau/ Musique Renaissance

GIF - 3.5 ko

Notes

[1] La cathédrale Notre-Dame de Grâce de Cambrai est à la fois basilique et ancienne église métropolitaine (ancien siège de l’archevêché de Cambrai regroupant les diocèses suffragants d’Arras et de Lille). L’ancienne cathédrale de Cambrai ayant été détruite pendant la Révolution, le siège épiscopal fut transféré en 1804 dans l’église de l’abbaye du Saint-Sépulcre, qui date de la fin du 17ème siècle.