Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Philinna de Macédoine

vendredi 30 juillet 2021 (Date de rédaction antérieure : 6 décembre 2011).

Philinna de Macédoine

Le royaume de Macédoine à la mort de Philippe II.Né à Larissa [1] en Thessalie [2], elle est une des épouses de Philippe II de Macédoine vers 358/357. Elle est la mère de Philippe III Arrhidée, le demi-frère et successeur d’Alexandre le Grand. né vers 357

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Waldemar Heckel, Who’s who in the age of Alexander the Great : A prosopography of Alexander’s empire, Oxford, Blackwell Publishing, 2006, 336 p. (ISBN 978-1-4051-1210-9).

Notes

[1] Shaizar, Shayzar, ou Chayzar est une ville et forteresse médiévale en Syrie qui joua un rôle important dans les conflits entre chrétiens et musulmans à l’époque des croisades. Situé sur l’Oronte entre Hama et Apamée, sur un site stratégique, elle est citée dans les Lettres d’Amarna sous le nom de Senzar ou Sezar. Les Grecs l’appellent Sidzara, puis elle est rebaptisée Larissa par les Séleucides. Les Romains lui rendent son nom et les Byzantins l’appellent Sezer. Les Croisés, avec Guillaume de Tyr parlent de Caesarea (Césarée de Syrie), et la ville est parfois confondue avec l’actuelle Kayseri.

[2] La Thessalie est une région historique et une périphérie du nord-est de la Grèce, au sud de la Macédoine. Durant l’antiquité cette région a, pour beaucoup de peuples, une importance stratégique, car elle est située sur la route de la Macédoine et de l’Hellespont. Elle possédait un important port à Pagases. Le blé et le bétail sont les principales richesses de la région et une ressource commerciale vitale. La Thessalie est aussi l’une des rares régions de Grèce où l’on peut pratiquer l’élevage des chevaux, d’où l’importante cavalerie dont disposaient les Thessaliens.