Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Henri 1er de Bourgogne dit Henri le Grand

Henri 1er de Bourgogne dit Henri le Grand

vendredi 5 juin 2020 (Date de rédaction antérieure : 11 novembre 2011).

Henri 1er de Bourgogne dit Henri le Grand (948-1002)

Comte d’Autun, d’Avallon et de Beaune-Duc de Bourgogne

Les pagis bourguignons au 9ème siècle.Fils d’Hugues le Grand, duc de France et d’Hedwige de Saxe, frère du roi Hugues Capet.

D’abord prénommé Eudes, il est clerc lorsque meurt son frère Otton , duc de Bourgogne [1] en 965. Les comtes bourguignons le choisissent alors comme duc et il prend alors le nom d’Henri.

Il épousa en 1ère noce en 971 Gerberge, comtesse de Mâcon [2], fille de Létald 1er, comte de Mâcon et de Ermengarde III de Châlon. En 998 en 2ème noce il épousa Dame Mahaut de Chalon de Donzy, fille de Lambert, comte de Châlon-sur-Saône [3], Beaune [4] et Autun [5] et Adélaïde, comtesse de Châlon dite de Vergy.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu du texte de Christian Settipani, La préhistoire des Capétiens : 481-987, Villeneuve-d’Ascq, P. Van Kerrebrouck, 1993

Notes

[1] Le duché de Bourgogne est fondé en 880 à partir du royaume de Bourgogne, par les rois carolingiens Louis III et Carloman II et les membres princiers de leur famille qui se partagent l’Empire carolingien de Charlemagne dont ils ont hérité. Ils féodalisent tous les royaumes carolingiens de France en duchés et comtés vassaux des rois de France. Richard II de Bourgogne (dit Richard le Justicier) est nommé marquis puis premier duc de Bourgogne et un des six pairs laïcs primitifs de France par son suzerain le roi Louis III.

[2] Le comté de Mâcon rattaché à la ville de Mâcon en Saône-et-Loire (Mâconnais) dans la partie sud-est de la Bourgogne au Moyen Âge. À l’époque carolingienne, le pagus devient un comté. Sans postérité, le dernier comte, Jean de Dreux et de Braine, et sa veuve, Alix, comtesse de Mâcon et de Vienne, vendent le comté au roi de France, Saint Louis, qui l’incorpore au domaine royal, tandis que le titre de comte de Vienne reste aux oncles d’Alix. Rendu au duché de Bourgogne en 1435 dans le cadre du traité d’Arras, le comté de Mâcon est définitivement annexé au royaume avec l’ensemble de la Bourgogne après 1477, année de la défaite et de la mort du duc Charles le Téméraire vaincu par Louis XI. Jusqu’à la Révolution française, le Mâconnais, rattaché à la Bourgogne avec le statut de comté adjacent, disposait de ses propres États : les États particuliers du Mâconnais.

[3] Le comté de Chalon est un comté centré sur Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire et dépendant du duché de Bourgogne.

[4] Beaune est une commune française située dans le département de la Côte-d’Or. Située à 45 kilomètres au sud de Dijon et 150 km au nord de Lyon, elle est la sous-préfecture de l’arrondissement de Beaune.

[5] Autun est une commune française du département de Saône-et-Loire. Fondée par les Romains comme Augustodunum, sœur et émule de Rome au début du règne de l’empereur Auguste, capitale gallo-romaine des Éduens en remplacement de Bibracte, évêché dès l’Antiquité, Autun a été jusqu’à la fin du 15ème siècle une cité prospère et un centre culturel influent, en dépit des pillages et des invasions.