Bienvenue sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

James Brydges (1673-1744)

lundi 12 juin 2023, par lucien jallamion

James Brydges (1673-1744)

9ème baron Chandos-1er comte de Carnarvon-1er duc de Chandos-Membre du Parlement et du Conseil privé

Il est le premier des enfants de Sir James Brydges 8ème baron Chandos *, 3ème baronnet de Wilton Castle, shérif [1] du Herefordshire [2], et de son épouse Elizabeth Barnard. Trois jours après le décès de son père, le 16 octobre 1714, c’est-à-dire lorsqu’il devient 9e baron Chandos, il est créé vicomte Wilton et 1er comte de Carnarvon ; en 1719, il devient 1er duc de Chandos et avec le titre subsidiaire de marquis de Carnarvon. Il est membre du Parlement pour le Herefordshire de 1698 à 1714.


Brydge étudie à la Westminster School [3] et au New College d’Oxford [4]. En 1694 il est élu membre de la Royal Society [5].

Pendant la Guerre de Succession d’Espagne [6], il est paymaster-general [7] des forces armées engagées à l’étranger, et ce poste lui permet d’acquérir une énorme fortune.

La moralité de ses opérations financières est mise en question à l’époque mais il est communément admis qu’on puisse tirer profit d’une charge publique. Il continue à spéculer après avoir été fait duc de Chandos en 1719, mais avec moins de réussite, il perd de l’argent dans la bulle spéculative de la Compagnie des mers du Sud [8] et dans les déboires de la “York Buildings Company”.

Il se fait construire une résidence magnifique et extrêmement coûteuse à Cannons, propriété sise à Edgware [9] dans le Middlesex [10]. Il y engage les services de plusieurs architectes de premier plan, figures du baroque anglais. Ce fut d’abord William Talman en 1713, qu’il renvoie pour le remplacer par John James en 1714. James a partiellement réalisé son projet lorsqu’il est à son tour remplacé par James Gibbs en 1715. Howard Colvin en conclut que les façades méridionale et orientale ainsi que la chapelle sont dues à Gibbs.

Brydges renvoie encore Gibbs en 1719 et fait terminer le bâtiment sous la direction de John Prince puis, en 1723-1725, de Edward Shepherd . Cannons est démoli en 1747. Sur son emplacement, qui est à présent inclus dans le Grand Londres, s’étend le Canons Park.

Avant qu’il ne soit fait duc, il emploie le jeune Georg Friedrich Haendel pendant une période de 2 ans, en 1717 et 1718. Haendel vivait à Cannons, et y compose son “oratorio Esther” et son “opéra pastoral Acis and Galatea” ; il compose aussi, pour son mécène, “les Chandos Anthems” qui sont interprétés pour la première fois à l’église paroissiale Saint Lawrence de Whitchurch, le compositeur tenant l’orgue de 1716 qui est conservé jusqu’à nos jours.


Il a 3 épouses successives. Le 2 février 1695, il épouse Mary Lake, fille de Sir Thomas Lake de Cannons dans le Middlesex et de Rebecca Langham. Ils ont 2 enfants parvenus à l’âge adulte. Mary Lake meurt le 15 septembre 1712.

Brydges se remarie avec Cassandra Willoughby, fille de Francis Willoughby et Emma Barnard, le 4 août 1713. Ils n’ont pas d’enfant et elle meurt le 18 juillet 1735.

Il se remarie le 18 avril 1736 avec Lydia Catherine Van Hatten, fille de John Van Hatten et de Lydia Davall. Ils n’ont pas d’enfants.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia James Brydges/ Portail de l’Angleterre/ Catégories  : Mécène britannique/ Député du Parlement d’Angleterre/ Député du Parlement de Grande-Bretagne/ Baron de la pairie d’Angleterre/ Membre du conseil privé de Grande-Bretagne/ Membre de la Royal Society/ Duc de Chandos/ Comte de Carnarvon/

Notes

[1] a fonction de shérif est originaire de l’Angleterre prénormande. Le terme est né d’une contraction des mots anglo-saxons Shire reeve, désignant respectivement : pour le Shire, une circonscription administrative similaire au comté ; pour le reeve, un officier, agent d’un seigneur féodal (très proche du concept du bailli) qui faisait appliquer l’ordre parmi les serfs du domaine. En définitive, le shérif était un grade supérieur de cette fonction de Reeve, correspondant littéralement à celle d’un « bailli du comté ». Après la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant, la fonction perdura, dans le cadre de vicomté. Elle reprit finalement l’appellation de shérif, tandis que vicomte devint un titre héréditaire de pairie.

[2] Le Herefordshire est un ancien comté anglais devenu autorité unitaire depuis 1998. Le comté d’Herefordshire avait fusionné avec celui du Worcestershire pour former l’éphémère comté de Hereford and Worcester (1974-1998). Le comté est entouré par le Shropshire au nord, le Worcestershire à l’est, le Gloucestershire au sud et le Pays de Galles à l’ouest. Le nom du comté vient de sa ville principale et capitale, Hereford

[3] Le Royal College of St. Peter at Westminster (plus connu sous le nom de Westminster School) est l’une des plus fameuses public schools britanniques pour garçons (école privée). Elle se situe à proximité de l’abbaye de Westminster au centre de Londres, son histoire remonte au-delà du 12ème siècle.

[4] Le New College est l’un des établissements constitutifs de l’université d’Oxford, en Angleterre. Son nom originel, College of St Mary, étant le même que celui d’Oriel College, il est désormais désigné par l’appellation de New College of St Mary ou plus simplement de New College. Situé à proximité du pont des Soupirs d’Oxford, il accueille l’une des trois fondations chorales d’Oxford, les deux autres étant celles de Magdalen et de Christ Church.

[5] La Royal Society, dont le nom officiel est Royal Society of London for the Improvement of Natural Knowledge et que l’on peut traduire littéralement par « Société royale de Londres pour l’amélioration du savoir naturel », est une institution fondée en 1660 siégeant au Carlton House Terrace à Londres et destinée à la promotion des sciences. Cette société savante est l’équivalent de l’Académie des sciences en France.

[6] La guerre de Succession d’Espagne est un conflit qui a opposé plusieurs puissances européennes de 1701 à 1714, dont l’enjeu était la succession au trône d’Espagne à la suite de la mort sans descendance du dernier Habsbourg espagnol Charles II et, à travers lui, la domination en Europe. Dernière grande guerre de Louis XIV, elle permit à la France d’installer un monarque français à Madrid : Philippe V, mais avec un pouvoir réduit, et le renoncement, pour lui et pour sa descendance, au trône de France, même dans le cas où les autres princes du sang français disparaîtraient. Ces conditions ne permettaient pas une union aussi étroite que celle qui était espérée par Louis XIV. La guerre de succession donna néanmoins naissance à la dynastie des Bourbons d’Espagne, qui règne toujours aujourd’hui.

[7] trésorier payeur général

[8] La Compagnie des mers du Sud était une société de commerce au long cours fondée en 1711 en Angleterre par le britannique Robert Harley alors chef du parti Tory. Spécialisée dans la guerre de course, elle succombe à la spéculation boursière et sa disparition prélude l’éclatement de la bulle financière de 1720.

[9] Edgware est une ville britannique, située dans le district londonien de Barnet (Angleterre)

[10] Le Middlesex est un ancien comté traditionnel d’Angleterre, qui eut, de 1889 à 1965, un statut de comté administratif au Royaume-Uni, la capitale en était Brentford.