Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 12ème siècle > Éric IX de Suède dit Éric le Saint

Éric IX de Suède dit Éric le Saint

vendredi 26 novembre 2021, par ljallamion

Éric IX de Suède dit Éric le Saint (mort en 1160)

Roi de Suède de 1156 environ à sa mort

Peu de choses sont connues de son bref règne. Assassiné par le prince danois Magnus Henriksen le futur Magnus II de Suède , il est considéré comme un saint et une légende se développe autour de lui à la fin du 12ème siècle, sous le règne de son fils Knut Eriksson dit Knut Ier de Suède .

Noble originaire du Västmanland [1], ses droits au trône semblent plus vraisemblablement provenir de son mariage avec Christine Björnsdotter fille unique du prince danois Björn Jernsida et de Catherine Ingesdotter , fille du roi Inge 1er dit l’Ancien .

Erik Jedvardsson, proclamé roi en Uppland [2] par les Svear [3], reste très mal connu. L’historien danois Saxo Grammaticus, la meilleure source pour cette époque, l’ignore sans doute parce qu’il le considère comme un usurpateur. La première mention contemporaine qui en est faite repose sur une charte de son fils le roi Knut Eriksson.

Éric doit cependant rapidement faire face à l’opposition du fils de Sverker 1er de Suède  ; Karl, qui a été proclamé roi par l’ensemble du Götaland [4] dès 1155/1158. Il est de plus attaqué par le prétendant danois Magnus II Henriksson . Surpris à Uppsala [5] par ce dernier alors qu’il assistait à la messe le jour de l’Ascension, il est tué le 18 mai 1160.

Le défunt roi, fort pieux, avait également favorisé le christianisme dans son pays et amélioré le sort des femmes. Il est le fondateur de la maison d’Erik [6], qui alterne avec la maison de Sverker [7] sur le trône de Suède jusqu’au milieu du 13ème siècle.

Son règne est marqué par la première tentative peut-être légendaire de conversion des Finlandais païens.

Selon “la Vita Santi Erici” rédigée par l’évêque de Västerås [8] Israel Erlandsson au 14ème siècle, il aurait organisé une croisade en Finlande au cours de laquelle l’évêque Henri d’Uppsala aurait trouvé la mort tué d’un coup de hache par un nouveau converti.

Il semble cependant qu’Éric ait bien fait campagne en Finlande. Le pape Alexandre III écrit en effet à un évêque-comte suédois pour lui indiquer qu’il est excédé qu’on lui rapporte que les Finnois promettaient toujours de se convertir à la foi chrétienne quand ils étaient menacés, mais qu’ils abjuraient aussitôt que l’armée se retirait.

Selon des détracteurs du saint, le pape Alexandre III aurait mis en garde le peuple suédois contre le culte rendu à saint Éric, lequel aurait été assassiné en état d’ébriété, ce qui interdirait de le considérer comme un saint, mais ces allégations ont été réfutées. Il est possible cependant que le pape se soit réservé le droit de canonisation par la décrétale du 6 juillet 1170 en référence à ce culte populaire d’un saint mort en ébriété au cours d’une rixe

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Ingvar Andersson, Histoire de la Suède… des origines à nos jours, Éditions Horvath, Roanne, 1973

Notes

[1] Le Västmanland est une des provinces historiques de la Suède. C’est une région agricole située à l’ouest de Stockholm, la capitale de la Suède.

[2] L’Uppland est une province historique de Suède, située sur la côte est. Elle est bordée à l’est par la mer Baltique, au sud par le lac Mälar et au nord par le fleuve Dalälven. Les plaines fertiles de l’Uppland ont favorisé l’installation des peuples humains dès l’âge de la pierre. De fait, la province est l’une des plus riches en vestiges préhistoriques de toute la Suède. C’est aussi le berceau de la Suède, étant probablement le site d’origine de la tribu des Suiones qui formeront plus tard le royaume suédois.

[3] Les Suédois, Suiones, Sueones, Sweonas, Sve(t)hans, Suet(h)ans, Svear étaient un ancien peuple germanique établi en Scandinavie. Leur pays évolua vers la nation moderne de Suède au fur et à mesure de la mouvance grandissante de leurs rois. Mentionnés par Jordanès au 6ème siècle, les Suehans possédaient d’excellents chevaux et vendaient aux Romains des peaux de martres, très recherchées dans le monde méditerranéen pour la belle couleur noire de leurs fourrures.

[4] Le Götaland est la plus méridionale des trois grandes régions historiques (landsdelar ou huvudområden) de Suède. Les deux autres grandes régions historiques sont le Svealand et le Norrland.

[5] Uppsala, en français Upsal, est une ville de Suède située à 70 kilomètres au nord de Stockholm, en Uppland, célèbre pour sa prestigieuse université, la plus ancienne de Scandinavie.

[6] La Maison d’Erik est l’un des deux clans (avec la Maison de Sverker) qui rivalisent pour le contrôle du royaume de Suède entre 1150 et 1220.

[7] La maison de Sverker est une dynastie qui succède à la maison de Stenkil et règne par intermittence sur la Suède entre 1130 et 1222. Durant cette période, elle s’oppose à la maison d’Erik.

[8] Västerås est une ville suédoise située sur le lac Mälar, dans une zone appelée Mälardalen qui regroupe plusieurs importantes villes suédoises, dont la capitale, Stockholm. La ville est l’une des plus anciennes de Suède. Elle devint dès le 12ème siècle un centre religieux important