Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 5ème siècle > Saint Flavien ou Flavien de Constantinople

Saint Flavien ou Flavien de Constantinople

samedi 31 août 2019, par ljallamion (Date de rédaction antérieure : 1er septembre 2011).

Saint Flavien ou Flavien de Constantinople

Patriarche de Constantinople en 447

Saint Flavien ou Flavien de Constantinople Patriarche de Constantinople en 447Il succède à Proclus de Constantinople en tant que patriarche de Constantinople [1] en 446. Très vite, il se fait un ennemi de l’eunuque Chrysaphios , très influent à la cour de l’empereur Théodose II, et c’est l’archimandrite Eutychès, parrain de Chrysaphios, qui prend de plus en plus d’importance face au patriarche.

Il fit condamner Eutychès en 448, et périt en 449 a Éphèse [2], victime des violences des Eutychéens.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Nominis/histoire des saints/ Saint Flavien de Constantinople

Notes

[1] Le titre de Patriarche de Constantinople est porté par le chef de la première juridiction autocéphale de l’Église orthodoxe qu’est le patriarcat œcuménique de Constantinople. Le titre de « patriarche » est traditionnellement porté par l’archevêché orthodoxe de Constantinople (actuelle ville d’Istanbul). Ce diocèse est l’un des plus anciens de la chrétienté. Le patriarche de Constantinople est primus inter pares (premier parmi les pairs) des chefs des Églises autocéphales formant l’Église orthodoxe, souvent considéré à tort comme étant le chef spirituel des 300 millions de chrétiens orthodoxes dans le monde.

[2] Éphèse est l’une des plus anciennes et plus importantes cités grecques d’Asie Mineure, la première de l’Ionie. Bien que ses vestiges soient situés près de sept kilomètres à l’intérieur des terres, près des villes de Selçuk et Kuşadası dans l’Ouest de l’actuelle Turquie, Éphèse était dans l’Antiquité, et encore à l’époque byzantine, l’un des ports les plus actifs de la mer Égée ; il est situé près de l’embouchure du grand fleuve anatolien Caystre.