Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Jean Mauger

dimanche 21 juin 2020, par ljallamion

Jean Mauger (1648-1722)

Médailleur français

Après une formation de graveur sur ivoire, art qui florissait alors dans sa ville natale de Dieppe [1], Jean Mauger est appelé vers 1677 à Paris, avec son compatriote Michel Mollart , par Louvois. Il aura comme élève le Genevois Jean Dassier.

Élève de Jean Varin, Jean Mauger est médailliste de Louis XIV. Il grave 260 médailles du souverain en moins de 7 ans.

Il fait partie d’une vingtaine de graveurs dont le nom est resté attaché à l’histoire du roi.

En tant que médailleur du roi, il obtient un brevet de logement au palais du Louvre le 27 avril 1698, à la mort de Jean Chéron.

Il est marié à Élisabeth Clay ou de Clay, fille de Jean Clay, orfèvre, et a au moins deux enfants.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia Jean Mauger/ Portail de la numismatique/ Catégories : Médailleur français

Notes

[1] Dieppe est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime. La conquête de l’Angleterre par les Normands à partir de 1066 donne toute son importance au petit port de pêche, alors à l’ombre de la cité d’Arques, pour le développement des relations transmanches. Le 6 décembre 1067, c’est notamment de Dieppe que Guillaume le Conquérant rembarque pour la Grande-Bretagne. La ville connaît une prospérité croissante durant le 12ème siècle ; un château y est édifié en 1188 par Henri II Plantagenêt. Cependant, en 1195, le château de Dieppe est rasé et la ville incendiée par les troupes du roi de France Philippe-Auguste. Deux ans plus tard, ce dernier accorde les terres de Dieppe à l’archidiocèse de Rouen mais en 1204, après la chute de Château-Gaillard et la prise de Rouen, Dieppe et la Normandie sont annexées au royaume de France par Philippe-Auguste. En repassant sous le contrôle français, le site de Dieppe perd sa position avantageuse et la source de sa prospérité basée sur les relations entre la Normandie et l’Angleterre. Durant la guerre de Cent Ans, Dieppe se retrouve au cœur du conflit entre la France et l’Angleterre. En 1345, le roi Philippe de Valois, par lettres patentes, supprime le droit de gabelle et accorde aux Dieppois quelques libéralités dans le commerce. À partir de 1364, des pêcheurs dieppois se font navigateurs et partent au loin chercher des épices et de l’ivoire (date du premier voyage vers l’Afrique). Mais en 1420, à la suite de la bataille d’Azincourt, Dieppe est occupée par les Anglais qui la traitent en cité rebelle. Dieppe est finalement libérée de l’occupation anglaise le 28 octobre 1435 quand la ville est reprise par les Français commandés par le capitaine Charles Desmarets. Celui-ci dote la ville de grandes fortifications et entreprend de faire construire un nouveau château. Cependant, 8 ans plus tard, en 1443, les Anglais de nouveau assiègent la ville à partir du Pollet. Dieppe résiste aux troupes de Talbot et repousse définitivement les assaillants grâce aux renforts amenés par Jean de Dunois, le bâtard d’Orléans, et par le dauphin Louis, futur Louis XI