Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Inga de Varteig

dimanche 1er mai 2016

Inga de Varteig (vers 1185-1234)

Maîtresse du roi Haakon III de Norvège

Compagne de Hakon III au cours des dernières années de sa vie et mort le 1er janvier 1204. Mère de son fils posthume le futur roi Haakon IV de Norvège dont elle accouche clandestinement à Fölkinsborg dans l’actuelle commune d’Eidsberg [1] en mars/avril 1204.

Inga épouse vraisemblablement vers 1207 le Sysselmönd Birkebeiner [2], Vegard de Verdal auprès de qui elle s’était réfugiée afin de protéger son enfant.

En 1218 à Bergen [3], elle subit, avec succès, au cours d’une ordalie [4] l’épreuve du fer rouge devant l’archevêque et les évêques norvégiens afin de prouver les droits de son fils au trône.

Elle meurt à Bergen avant les fêtes de Noël en 1234

P.-S.

Source : Knut Hell, « Inga Fra Varteig », Norsk biografisk leksikon

Notes

[1] Eidsberg est une commune de Norvège. Elle est située dans le comté d’Østfold.

[2] partisan de Haakon IV

[3] Bergen est une ville du Sud-Ouest de la Norvège, capitale du comté de Hordaland. Ancienne capitale du royaume de Norvège

[4] L’ordalie par le fer rouge (ou ferrum candens) consistait à porter une barre de fer rougie sur neuf pas (ou marcher sur des socs de charrue chauffés à blanc). La main était par la suite bandée dans un sac de cuir scellé par le juge. Pour savoir si l’accusé était coupable ou innocent, on regardait trois jours plus tard l’évolution de la plaie. Si la plaie était « belle », donc bien cicatrisée, cela prouvait l’innocence. Une vilaine plaie prouvait la culpabilité, la sentence étant proportionnelle à son état.