Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > De 300 av.jc à 100 av. notre ère > Pharnabaze 1er le Grand ou Pharnavaze 1er

Pharnabaze 1er le Grand ou Pharnavaze 1er

jeudi 9 avril 2015, par ljallamion

Pharnabaze 1er le Grand ou Pharnavaze 1er (309-234 av. jc)

Fondateur et premier monarque du royaume d’Ibérie de 284 à 234 av. jc

Pharnabaze Ier d'IbérieNé à Mtskheta [1]. En Géorgie orientale, chaque ville avait son seigneur maire, le mamasakhlissi [2].

Le mamasakhlissi de Mtskheta est le chef de la Karthlie [3] d’un point de vue politique. Il est le suzerain des autres mamasakhlissis.

Le nom du père de Pharnabaze 1er est inconnu ; toutefois, on sait qu’il est le frère du mamasakhlissi de Mtskheta, Samara .

La mère de Pharnabaze est probablement perse, originaire de la ville d’Ispahan [4]. Lors de l’invasion de la Géorgie orientale par Alexandre le Grand, Samara est détrôné, tué et remplacé par Azon , patrice macédonien. Ce dernier fait assassiner la famille de Samara. Or, la mère et ses trois enfants, Pharnabaze et ses deux sœurs, réussissent à se cacher dans les montagnes du Caucase. C’est là-bas que Pharnabaze a grandi.

L’âge adulte atteint, Pharnabaze descend des montagnes du Caucase pour rejoindre la ville de Mtskheta. Il se présente auprès du mamasakhlissi de Mtskheta Azon qui l’apprécie pour ces qualités de chasseur. Or, il ne s’est présenté auprès du mamasakhlissi de Mtskheta que sous le titre de Grand et Bon Chasseur. Mais sur les conseils de sa mère, Pharnabaze s’enfuit de Mtskheta car il a peur de la colère d’Azon si ce dernier découvrait sa véritable identité. Alors, il part pour retourner dans les montagnes du Caucase.

Or, Pharnabaze est un homme fort, inépuisable et, comme le montre son faux titre de présentation, il est le chasseur le plus doué dans son domaine de toute la Karthlie. Et c’est d’ailleurs cette dernière qualité qui permet à Pharnabaze de faire la plus grande découverte de son temps. Cette découverte chamboulera complètement l’histoire de la Karthlie, comme celle de Pharnabaze.

En effet, il découvre un trésor alors qu’il chasse le cerf, une brebis est touchée par une des flèches de Pharnabaze. La brebis se réfugie alors dans une grotte. Mais Pharnabaze, qui veut rapporter de la nourriture à sa famille, poursuit sa proie dans la caverne. Mais dans la grotte, il fait tellement sombre que Pharnabaze doit allumer un feu dans la caverne. Et dès qu’il y voit un peu plus clair, la surprise impressionne le jeune prince. La brebis avec la flèche plantée dans le cœur est allongé sur un énorme tas de pièces en or, de pierres précieuses.

Pharnabaze reprend alors espoir de reconquérir le trône de son oncle, perdu à cause de l’intervention des Macédoniens d’Alexandre le Grand. Dès lors, il prévient sa famille de l’existence du trésor et ils viennent tous ensemble habiter dans cette caverne précieuse. Puis il se met en relations avec le gouverneur d’Egrissi [5] Koudji. Ce dernier prévient alors le comte des Ossètes [6], dont le nom est inconnu, puis se dirige avec son armée sur Mtskheta. Les Ossètes font de même et renversent ainsi le mamasakhlissi de Mtskheta Azon. Ce dernier est probablement tué dans la bataille. C’est ainsi que, selon la tradition, Pharnabaze devient Pharnabaze 1er le Grand, monarque de Karthlie.

On ne sait pas grand-chose du règne propre de Pharnabaze 1er, si ce n’est par sa longue correspondance avec le roi séleucide Antiochos 1er. D’ailleurs, vers le début de son règne, Pharnabaze 1er aurait été chez ce roi qui lui aurait offert le titre de roi de Karthliecar il n’était jusque là que monarque sans titre de Karthlie, mais à condition que le nouveau roi Pharnabaze 1er devienne vassal de la Syrie. Pharnabaze 1er devient ainsi Fils de Antiochos Ier de Syrie et d’Asie. Le royaume de Karthlie restera vassal de la Syrie jusqu’en 190 av. jc, date de la prise d’Antioche [7] par les Romains.

Le règne de Pharnabaze 1er le Grand est rempli de réformes religieuses

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Nodar Assatiani et Alexandre Bendianachvili, Histoire de la Géorgie, Paris, l’Harmattan,‎ 1997

Notes

[1] ancienne capitale du royaume de Karthlie

[2] Le mamasakhlissi est l’équivalent de l’archonte perpétuel d’Athènes. Toutefois, il n’y a pas d’élections. La fonction de mamasakhlissi est héréditaire

[3] Ibérie par les Grecs et les Romains

[4] Ispahan ou Isfahan est une ville d’Iran, capitale de la province d’Ispahan. Elle est située à 340 kilomètres au sud de la capitale, Téhéran. Ispahan a été capitale de l’empire perse sous la dynastie des Safavides entre le 16ème siècle et le 18ème siècle.

[5] la Colchide des Grecs

[6] Les Ossètes, ou Osses, forment un peuple vivant dans le Caucase, en Russie et en Géorgie. Descendant des Alains (peuple lui-même descendant des Scythes), ils en seraient les derniers représentants.

[7] Antioche est une ville de Turquie proche de la frontière syrienne, chef-lieu de la province de Hatay. Elle est située au bord du fleuve Oronte. Antioche était la ville de départ de la route de la soie.