Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 1er siècle de notre ère > Drusilla fille d’Agrippa 1er

Drusilla fille d’Agrippa 1er

dimanche 9 février 2014

Drusilla fille d’Agrippa 1er (38-79)

William Hogarth, Paul devant Felix, 1752. Drusilla est assise à la droite de Felix

Fille de Hérode Agrippa 1er et sœur de Bérénice , Mariamne et Hérode Agrippa II . En 53, elle a d’abord été mariée à Aziz d’Émèse , puis l’a quitté pour se marier au procurateur romain de Judée, Antonius Felix.

Alors qu’elle était une toute petite enfant, son père l’avait promise à Antiochus Épiphane, le premier fils du roi Antiochos IV de Commagène, avec comme condition qu’Épiphane embrasse la religion juive.

Finalement comme celui-ci ne s’est pas fait circoncire, le mariage n’aura jamais lieu. Elle avait 6 ans lorsque son père est mort à Césarée, peut-être empoisonné par le légat de Syrie Marsus.

Selon Flavius Josèphe , Drusilla et ses sœurs ont été la cible du mépris et de la dérision des habitants grecs de Césarée et samaritains de Sébaste. Ceux-ci descendent dans les rues pour manifester leur joie. Les plus audacieux prennent d’assaut les jardins royaux d’où ils arrachent les statues des trois filles du roi, Bérénice, Mariamne et Drusilla. Ils les emportent dans des lupanars et miment des actes de viol sur elles.

Lorsque son frère Agrippa II a obtenu l’ancienne tétrarchie de Philippe , la Batanée [1], avec la Trachonitide [2] et l’Abilène [3] en 53, elle a cassé l’engagement qui était pris à l’égard d’Antiochus Épiphane. Elle s’est alors mariée à Aziz d’Émèse, à la condition posée par Agrippa II qu’il se fasse circoncire. « Extrêmement belle, Drusilla ne tarde pas à séduire Antonius Felix selon Flavius Josèphe. Celui-ci est le frère de Pallas et comme ce dernier un affranchi devenu procurateur romain de Judée, ancien esclave d’Antonia Minor, dont il prend le nom. Mais Félix n’a pas à subir la circoncision, c’est Drusilla qui renie sa religion.

Drusilla s’enfuie avec lui et l’épousa quelque temps plus tard. Ces événements ont fait scandale à l’époque.

Drusilla trouve la mort, ainsi que son fils Agrippa, issu de son mariage avec Antonius Felix, dans l’éruption du Vésuve qui a détruit Pompéi en 79.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia/ Drusilla (fille d’Agrippa Ier)/ Portail de la Rome antique/ Personnages du Nouveau Testament

Notes

[1] La Batanée actuellement Al-Bathaniya est une plaine fertile du sud de la Syrie actuelle. À l’est du Golan à l’ouest de la Trachonitide et au nord de l’Auranitide qui est la région frontalière avec la Jordanie. C’est une partie de l’ancien royaume de Bashân.

[2] Dans l’Antiquité, le Trachon ou la Trachonitide est le nom grec d’une région de chaos rocheux basaltiques appelé Argob dans la Bible, située au sud de Damas, en Syrie. Son nom actuel est le Al-Lejâh. Au 1er siècle av. jc cette région, difficile d’accès, était occupée par des tribus arabes qui razziaient le plateau agricole du Hauran à l’ouest. Cette région fut incorporée par Marc Antoine au royaume d’Hérode le Grand qui installa des colons militaires juifs « dans la toparchie de Batanée, limitrophe de la Trachonitide » où ils fondèrent la ville de Bathyra et la fortifièrent. Hérode le Grand « voulait faire de cet établissement une sorte de rempart. »

[3] Suq Wadi Barada est le site d’une cité antique connue sous le nom d’Abila de Lysanias capitale du royaume ituréen appelée Abilène. Ce territoire est aussi appelé tétrarchie de Lysanias puis royaume de Chalcis par Flavius Josèphe. Ce site est situé à 20 km au nord-ouest de Damas et fait partie de la province syrienne de Rif Dimashq. Les géographes arabe l’ont appelé Hâbîl as-Sûq, la montagne qui domine à cet endroit la rive droite est appelé Jabal an-Nabî Hâbîl, ou simplement Jabal Hâbîl.