Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Adolphe de La Marck

lundi 2 juillet 2012, par lucien jallamion

Adolphe de La Marck (1278-1344)

Prince évêque de Liège de 1313 à 1344

Fils d’Eberhard II, comte de la Marck, et de Ermengarde ou Irmgard de Limbourg ou von Berg. Il fut un des princes les plus autoritaires de son époque et fut en lutte perpétuelle contre ses sujets.

Il signa la Paix de Fexhe en 1316 [1] et la Paix de Jeneffe en 1330. C’est sous son épiscopat que fut signée la Paix des Lignages, mettant fin à la Guerre des Awans et des Waroux.

En 1343, il autorisa la création du Tribunal des vingt deux, consacrant le principe de la responsabilité de tous les fonctionnaires publics

Notes

[1] La paix de Fexhe, signée le 18 juin 1316 à Fexhe-le-Haut-Clocher, introduit un esprit démocratique dans l’administration de la principauté de Liège et de sa capitale, Liège. Elle est la reconnaissance formelle et légale du partage du gouvernement entre le prince et le pays. Le prince-évêque de Liège, Adolphe de La Marck, est l’un des signataires de la paix de Fexhe. La paix de Fexhe est le document le plus célèbre de l’histoire du pays de Liège où elle prend la même place que la Magna Carta dans l’histoire d’Angleterre.