Bienvenu sur mon site historique. Bon surf

L’histoire pour le plaisir

Accueil du site > Histoire du 10ème siècle > Albéric II de Spolète

Albéric II de Spolète

dimanche 24 juin 2018 (Date de rédaction antérieure : 29 novembre 2011).

Albéric II de Spolète (mort en 954)

Fils d’Albéric 1er, duc de Spolète [1] et de Marozie, fille de Théophylacte.

A la suite de la mort de son père, provoqué par le pape Jean X, sa mère Marozie se remarie avec Gui de Toscane puis Hugues d’Arles, roi de Provence puis roi d’Italie.

En 932, il se révolte contre eux et chasse Hugues de Rome et enferme sa mère, qui meurt en prison.

Il s’autoproclame prince de tous les Romains, patrice ou consul de Rome. De 932 à 954, il exerça un pouvoir total sur le Latium [2], nommant des papes fantoches, Léon VII, Étienne VII, Marin II et Agapet II. Mieux, après avoir fait nommer pape son frère Jean XI, il fait en 944 de son fils Octavien, à peine âgé de 8 ans, un cardinal afin d’en faire le futur pape Jean XII. Il meurt en 954, son fils lui succède et devient pape en 955.

P.-S.

Source : Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Imago Mundi/ Albéric II de Camerino.

Notes

[1] Ville d’Italie, dans la province de Pérouse, Spolète fut le siège d’un duché lombard puis franc et d’un principauté assez importante qui fut incorporée aux États de l’Église en 1228.

[2] Le Latium, ou officiellement Lazio en italien, est une région d’Italie centrale. Sa capitale est Rome. Elle est délimitée par la Toscane, l’Ombrie, les Abruzzes, le Molise, la Campanie et la mer Tyrrhénienne. Le Latium est habité depuis le 2ème millénaire av. jc par les Latins qui subissent la domination étrusque. Pour lutter contre celle-ci, ils ont formé la Ligue latine, qui comprenait une trentaine de cités, dont Albe. Au 4ème siècle av. jc, le Latium fut soumis par Rome et ses habitants devinrent des citoyens romains.